Politique

drapeau-mali-jeune-jeunesse-enfant-enfance

Mali : il n’y a pas d’âge pour aimer son pays et participer à sa construction

Mais il ne suffit pas d’être jeune pour représenter la solution. Ce sont les qualités morales et éthiques, les compétences intrinsèques de tout un chacun, et notre capacité à mettre l’intérêt général au-dessus du personnel qui font qu’une nation prospère. Les jeunes oui, mais ceux qui ont les compétences, la vision, la volonté.

Quels scénarios après la condamnation de Lula au Brésil?

L’ex-président brésilien Lula Inácio da Silva a été condamné en deuxième instance par la justice brésilienne pour le crime de « corruption passive », entre autres, et voit sa candidature aux élections présidentielles de 2018 sérieusement compromise. Sans aller dans des considérations personnelles ou partisanes, je propose quelques scénarios possibles de ce […]

Feux d’artillerie en début d’année, la Côte d’Ivoire doit rompre avec la violence !

Avec les feux d’artifice de l’an 2018 à Abidjan, nous souhaitions tourner la page des démons de l’instabilité politique. Mais hélas, de nouveaux événements nous interdissent de rêver plus longtemps. Force est de constater que depuis le quinquennat dernier, aux feux d’artifice succèdent presque toujours les feux d’artillerie.

Je viens de lire le livre de Mamadou Igor Diarra, « C’est possible au Mali »

Depuis quelques jours l’autobiographie de Mamadou Igor Diarra, intitulé « C’est possible au Mali » fait le buzz, au point qu’il y a rupture de stock dans les librairies de Bamako. Une fois ouvert, il est difficile de s’arrêter. L’auteur se livre, parle de lui sans faux-fuyant et assume ses choix. Rarement on a vu un haut responsable malien lever tant de voiles sur sa vie, son parcours et son expérience dans la gestion des affaires étatiques.