Politique

moto-taxi-boauke

Bouaké – faut-il « brûler » les taxi-motos ?

Après la crise en 2011, l’Etat ivoirien a redéployé les forces de l’ordre dans la région du Gbêkê, principalement à Bouaké, l’ex-capitale de la rébellion ivoirienne. La police, la gendarmerie, les FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) et le CCDO (Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles) sont tous présents et à la tâche. Malgré cette présence remarquable des soldats, un phénomène né de la crise de 2002 semble constituer le véritable problème de sécurité à Bouaké : les taxi-motos.

gangs-rdc

Pour l’amour du gang

A Kinshasa sévit un nouveau phénomène (peut-être pas si nouveau que ça, mais moi je viens de le découvrir, du coup…). Il s’agit du port de signes ostensibles d’appartenance à des gangs. Suivez plutôt. Le trajet des filles Zola avait toujours été une fille sans histoires, un peu trop réservée […]

boris-bachorz-afp-afrique

Interview : Boris Bachorz, directeur Afrique de l’Afp « Lorsqu’on se retrouve exposé y compris physiquement, une intensité de nos sentiments en ces moments est plus forte que le reste. »

Boris Bachorz, est venu à l’Agence France-Presse (Afp) après avoir obtenu son diplôme à  l’Ecole Supérieure de Journalisme – Lille et de l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg. Il a travaillé pour l’Afp à Lille, à Bruxelles, à Londres et à Moscou, où il a remporté le Prix Albert Londres avec l’équipe […]

Prison de Kangbayi Beni

RDC : Prison break s’invite dans les prisons congolaises

Prison Break est un feuilleton télévisé américain créé par Paul Scheuring. Ce feuilleton, dans sa première saison, montre comment Michael Scofield, ingénieur en génie civil, met au point une stratégie pour faire évader son frère Lincoln Burrows de la prison, car accusé à tort d’avoir tué le frère de la vice-présidente des États-Unis. Les séries d’évasions enregistrées ces derniers temps en République Démocratique du Congo se présenteraient-elles comme dans ce feuilleton ? Un regard citoyen s’avère indispensable.

lgbt-haiti

Homophobe, depuis quand l’es-tu Haïti ?

Je suis de la génération 90. Aussi loin que je me souvienne, Haïti n’a jamais été homophobe quand je grandissais. Aujourd’hui, être ouvertement gay en Haïti est un « crime » passible de mort. Être lesbienne est un « crime » punissable du viol collectif pour pouvoir goûter au plaisir d’être avec un homme.

mauritanie-qatar-relations

Rupture avec le Qatar : la rue mauritanienne divisée

A la suite des pays du Golfe sous la férule de l’Arabie Saoudite, la Mauritanie a annoncé le 6 juin dernier par le biais d’un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, la rupture de ses relations diplomatiques avec le Qatar. Une annonce qui a provoqué une manifestation spontanée, plusieurs citoyens s’étant massés devant l’ambassade qatarie à Nouakchott pour exprimer leur solidarité. Depuis, la rue mauritanienne est profondément divisée.