Société

Abidjan : les parcs à bétail de la Tabaski et leur cortège de pollution

Les marchés dégagent de grosses fumées noires, il ne s’agit pas d’incendies, mais de feux qui sont allumés pour nettoyer les animaux. Pour 1000 fcfa, des jeunes offrent leurs services aux acheteurs, ils nettoient et dépècent les bêtes. Un business plutôt lucratif vue l’affluence sur certains marchés. Mais les feux sont alimentés en vieux pneus usagés, cela crée une pollution énorme !

Afrique et dépression : pourquoi tant de rejet ?

Déprimé ? En Afrique ? Ça ne peut pas arriver ! Avec la famille, les amis, l’environnement social… impossible ! La dépression c’est pour les « blancs » ! Comme si la dépression avait une couleur. Comme si la dépression était un luxe que tout le monde – surtout les africains – ne pouvaient pas se payer, parce-que si vous avez le temps d’être déprimé c’est que vous n’êtes pas assez occupé dans la journée.

Un autre coup d’éclat à l’ivoirienne ?

Au pouvoir depuis bientôt cinq ans, le régime du président Alassane Ouattara a pris de grandes décisions pour le bonheur des habitants de la Côte d’Ivoire. Ce sont par exemple l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’interdiction de téléphoner au volant, l’interdiction des sachets plastiques et l’une des dernières, la plus significative certainement, c’est l’école obligatoire de 6 ­ à 16 ans. Comme toutes les autres décisions prises par les dirigeant , cette dernière est sans arrière-pensée*:)) Marrant, et a de l’avenir dans ce pays en voie d’émergence*:)) Marrant.

attaque-terroriste-soldat-burkina-faso-armee-militaire-rue

Lutte contre le terrorisme au Burkina : on parle beaucoup plus des défaites…

Dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, les médias ont tendance à prioriser dans leur agenda les défaites des forces de défenses et de sécurité (FDS) burkinabè plutôt que leurs victoires. On nous parlera de la règle du train qui arrive en retard… Et pourtant dans ce nouveau contexte, le paradigme doit changer.

L’histoire du pain-saucisson

Son secret ? Le pain saucisson. Oui, il avait un sandwich salé, avec du beurre et du saucisson, rien que ça ! J’ai un jour mordu ce pain lors d’une récréation, et, le temps d’une digestion rapide, je me suis mis à maudire mes parents pour le côté rustre de mes pauses, sans pain-saucisson. Je trouvais bizarre de devoir me contenter de beignets et de galettes insipides qui agressaient mon auguste palais. Je voulais désormais le pain saucisson de Romain. C’était une question de vie ou de mort.

algerie-cholera-eau-salete-assainissement

Choléra à Blida

Le ministre de la santé s’était engagé à éradiquer la maladie en trois jours, vite contredit par le Pr Bengounia, ancien chef du service épidémiologie et médecine préventive au CHU Mustapha Pacha : « Le fait d’arriver hier et de dire qu’on va régler cela en trois jours, c’est une déclaration irresponsable. »

Non, les mbeinguètaires ne sont pas des super-Camerounais !

Quand tu habites à Bafoussam et que ta petite amie habite seulement à Yaoundé, elle te dit que c’est fini entre nous parce qu’elle n’arriverait plus à supporter notre distance… Alors que quand tu déménages pour aller vivre là-bas à Paris à plus de 6 000 km de Yaoundé, elle commence à t’appeler pour te dire que « Chéri, je t’aime », « Tu me manques » ou encore « La distance ne pourra jamais nous séparer. »