UE

Leonard Cohen in Memoriam

C’était le samedi 4 septembre 1999, sur l’île d’Hydra, en Grèce, quelques jours avant le grand tremblement de terre à Athènes. J’ai rencontré ce jour-là, pour la première et dernière fois de ma vie, le poète et musicien canadien Léonard Cohen. Il m’a dit qu’il n’avait jamais appris à chanter et que c’était pour cette raison qu’il avait choisi de réciter les paroles de ses chansons.