UE

OIF : les Chefs d’État devraient privilégier l’intérêt de la Francophonie

Dans moins de quinze jours, le Sommet de la Francophonie s’ouvrira à Erevan. Michaëlle Jean, actuelle titulaire du poste, et Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda, se sont lancées dans une course effrénée pour convaincre les Chefs d’État et de gouvernement membres qui sont appelés à choisir le prochain Secrétaire général de la Francophonie.

Pour voyager flexible, voyagez léger

Faire son sac pour partir en voyage relève souvent du calvaire. Que vous partiez en week-end ou faire le tour du monde, vous en avez toujours trop. Dans le premier cas vous n’arrivez pas à vous soumettre à la dictature du petit bagage en soute imposé par les compagnies low-cost. […]

Je file

Je ne sais pas si c’est le vent dans mes cheveux
Le soleil qui brille encore
19 septembre en sandales blanches
Le rose de mon pantalon de printemps

Toujours la pédale le vent la piste cyclable
Et un bonheur inégalable.

Bons baisers du Cameroun : bienvenu en Afrique depuis Paris!

Si vous êtes africain et que vous venez à Paris, prenez le métro, allez sur la ligne 4 et surtout n’oubliez pas de descendre aux arrêts suivants : Marcadet-poissonniers, Château Rouge ou Barbes-Rochechouart. Moi je dis hein, c’est le CTRL+C et CTRL+V de l’Afrique. Tout s’y trouve. Avant même que vous ne sortiez du souterrain du métro, l’Afrique vous accueille convenablement. Là, à Paris, les petits-plats sont mis dans les grands pour vous montrer toutes les couleurs de Mama Africa !

Douarnenez, je t’aime

Enfin, l’enfant de Lubumbashi est à Douarnenez ! Bonjour la Bretagne ! Avant le départ beaucoup de questions… Douarnenez, je n’en savais rien du tout, je ne savais même pas comment prononcer ce nom. Réponse : contrairement à ce qu’on lit, on dit « Douarnené » !

etudiants-universite-orleans

Quatre étudiants de l’Université d’Orléans se confient

Aujourd’hui, je reviens avec un autre billet. Des témoignages d’étudiants que j’ai rencontrés, qui m’ont parlé à cœur ouvert d’eux-mêmes, de leur relation avec leurs pays, de leurs familles, de leurs aspirations et de ce lendemain qu’ils sont en train de dessiner pour eux-mêmes et pour les leurs. Ils sont Haïtiens, Marocains, Français et Maliens, une telle diversité d’origine et de culture représente une richesse. L’instant de ce billet, ils m’ont confié leurs parcours ainsi que leurs aspirations. Je le redis, je suis curieux de l’autre, de son univers, de ce que sa présence et son aura apportent au monde. Je tais mes inquiétudes une minute pour laisser parler les autres. Je fais quelques pas en arrière pour admirer le tableau dans toute sa splendeur, je vous invite à faire de même.