12 janvier 2010

Tremblement de terre et amnésie collective

Cinq ans depuis qu’un cataclysme sans précédent dans l’histoire récente du pays a emporté dans un magma de poussière, de sang et de débris plus de 250 000 Haïtiens.

Les mots n’ont jamais été aussi insignifiants que quand il s’agit de les placer en ces circonstances sur la détresse et la souffrance humaine qui s’en est suivie. Ni pour décrire, l’hymne à l’humain, dépassant les clivages idéologiques, économiques et sociaux qui se sont élevés des profondeurs de la terre ébranlée. En cet après-midi, les pauvres ont tendu la main aux riches et ensemble, ils ont pleuré leurs morts sous les tentes.

bloggif_54b28eca15b77

Nous ne sommes pas tous des Haïtiens

«Nous ne sommes pas tous des Haïtiens», est un Éditorial inoubliable et historique, du journaliste français, Alain Génestar, ancien directeur de la rédaction de Paris Match, diffusé sur les ondes de RFI, le 17 janvier 2010, cinq (5) jours après le tremblement de terre en Haïti. Je vous invite à […]