Abderrahmane Sissako

Timbuktu, un orientalisme à peine voilé

A l’affiche dans plusieurs salles tunisoises, le film Timbuktu d’Abderrahmane Sissako fait la part belle à l’image, à l’esthétique, à l’émotion quitte à faire vivre aux spectateurs le récit d’un ailleurs fantasmé. Onirique et à destination d’un public occidental, Timbuktu a intrigué Guenda, blogueuse italienne et moi-même et nous proposons ici de relever des représentations orientalistes du film sur lesquels rebondit la Tombouctienne Faty avec son expertise du terrain.

Logo Mondoblog

César : « Timbuktu » fait beaucoup d’heureux « gagnants »: la Mauritanie, la France, le Mali, l’Afrique

Timbukti, le film d’Abderrahmane Sissako rafle 7 César sur 8 possibles : meilleur film, meilleur scénario, meilleur montage, meilleure photo, meilleure musique, meilleur réalisateur, meilleur son. C’est d’abord un véritable triomphe pour l’auteur de ce que les critiques qualifient de « fable » inspirée de la réalité : l’occupation de la ville malienne […]

credit photo: Faty

le « Timbuktu » de Sissako n’est pas le Tombouctou que j’ai vécu

Le film du cinéaste mauritanien a  été annoncé tambour battant comme étant le seul film africain sélectionné pour la palme d’or du prestigieux festival de Cannes cette année, cela tique. Encore plus quand la tombouctienne que je suis apprends que le film s’appellerait  « Timbuktu »  (Tombouctou en anglais) et porterait sur […]