amitié

l'amitié ,c'est le sacré de toute vie!

l’amitié, la vraie, et qui est gravée dans mon coeur c’est toi,Dorky!

 » L’amitié, c’est celle que l’on conçoit avec soi_même et qui s’étend aux autres. L’amitié est un sentiment précieux qui ne compte pas les heures et qui perdure tant que la vie nous habite! l’amitié, c’est toi Dorky! une amie chère à mon cœur! »   Akouvi Lucie TETEY J’ai eu […]

AFrique Chine - Crédit: tpechineafrique.e-monsite.com

Africains, la Chine n’est pas notre amie – Partie 2

Pour ceux qui viennent de rattraper au vol: Ci-git la partie  1 🙂    Chine – Chinois – Chinatown Quand le chinois se déplace, il amène sa culture avec lui, sa terre, son sang, son âme: c’est toujours China First, voire même China Only (A la limite, tant que c’est assumé, moi je […]

Wikimedia CC

Les ballons de la grenouille

Je ne comprends pas comment laisser comme ça des gens sortir de ma vie. Elle réfléchit. J’y arrive pas, en fait. Elle me raconte : l’autre jour, trop bu, dans la rue. Les brumes de l’alcool, les vagues de chaleur sous les lampes des marchés de Noël, le Glühwein qui réchauffe encore la paume de la main, les reflets rouges et dorés qui s’entremêlent, bonheur et beauté du flou. Elle sort son portable, et lui écrit : « Tu me manques, tu me manques beaucoup. »

Africains, la Chine n’est pas notre amie – Partie 1

« Africains, la Chine n’est pas notre amie !!! » Voilà c’est tout, c’est tout ce que j’avais à dire, vous pouvez passer à autre chose. Enfin, je vais développer un peu quand même cette affirmation. Comme on le sait tous, et comme l’explique un camarade, le Dragon chinois investit pas mal en Afrique ces derniers temps, pas toujours pour le bien des peuples d’Afrique, mais bon ça c’est une autre histoire aussi. China, our savior! (What the fuck?)

Logo Mondoblog

Pourquoi je ris avec un bras endolori

E-mail. Je pars en Afrique le mois prochain. Le genre d’information qui ne peut me laisser de marbre. Surtout au matin. Devant ma tasse de café, un œil ouvert l’autre à moitié collé, du genre à recracher l’intégralité de ma dernière gorgée sur mon clavier. Ce genre de nouvelle. E-mail. […]

Pourquoi je hais ce brouillard berlinois

Il y a quelque chose de l’ordre de l’exceptionnel, du magique, à vivre de nuit à Berlin. Passé 1 heure, la fatigue a beau se rappeler à mes yeux, à mes jambes, aux frissons sur ma peau, il m’est impossible de gagner mon chez moi, de renoncer à cette nuit. […]