Azali Assoumani

Logo Mondoblog

A l’ombre des badamiers

Avant que Facebook soit ouvert à tous, les internautes comoriens dont la plupart vivent en France se donnaient rendez-vous sur des forums(sic) de Yahoo.fr tels que Habari ou Bangwe Comores et Karibangwe pour converser sur des sujets sociétaux. Sadani Tsindami, ancien membre de ces réseaux sociaux, nous parle de ces ancêtres de Facebook et Twitter.