azulejos

Soleil couchant sous le pont 25 de Abril

De Lisbonne à Timor, la Lusophonie comme espace culturel

Une légère brise souffle sur la ville de Lisbonne. Le Tage s’écoule, imperturbable, vers l’Atlantique.J’entends des voix qui résonnent le long des murs recouverts d’azulejos. Elles parlent une langue chaude et douce, qui plisse, se recroqueville, puis se déroule.