Basse Guinée

Respirez, c’est la Basse-Guinée !

Sortir. Sortir la tête des dossiers, ranger souris et clavier et se refaire les idées le temps d’une journée. Surtout, sortir de Conakry, ville surdimensionnée, ville-élastique, ville-capharnaüm avec ses rues étriquées et encombrées, ses quartiers surpeuplés, ses habitants pressés et indisciplinés, son air irrespirable, empesté d’odeur de détritus brûlés à même la chaussée. S’échapper de ce chaudron de cité pour aller humer l’air pur de l’intérieur du pays et respirer la Basse-Guinée !