Benguiste

les benguistes, pas assez africains ?

Ahou, la blanche

Aujourd’hui, Ahou est devenue plus blanche que les blanches elles-mêmes. Elle parle comme elles. Elle s’habille comme elles, se maquille comme elles. Bref, Ahou vit comme les blanches. Elle a pris quelques ailes… Bonne nouvelle, n’est-ce pas ? Mais… Mais jusque-là, tout va bien, car comme elle aime le dire souvent : « Je m’intègre, je m’ « européanise »

Sept réalités qui rendent les benguistes chocos

Dans la plupart des capitales africaines et particulièrement à Abidjan, est « benguiste » celui ou celle qui séjourne ou vit en Europe. A l’opposé, l’on colle l’étiquette « choco » à tous ceux qui sont chics, distingués et appréciés de tous. En clair, on peut être à la fois benguiste et choco. Seulement, on peut être « choco » sans même être forcément « benguiste ».