Cinéma

corniche-mer-horizon

Mise en jachère

Prendre le temps de lever les yeux, de regarder, avec compassion même si cela sera douloureux – on sort du film About a war éprouvé – pour se réconcilier ; avec soi aussi… avant de pouvoir continuer. Pour se battre, il faut des ressources et de l’amour.

Les films d’horreur, ma plus grande phobie !

Ma mémoire imprime facilement toutes les images que je vois, avec une certaine préférence pour les images morbides vues dans des films d horreur. Elles sont stockées quelque part dans mon cerveau pour pouvoir ressortir au bon moment : quand je vais aux toilettes la nuit, quand je me retrouve dans un lieu sombre, quand je suis seule chez moi, ou quand le vent souffle les rideaux sans explication. (Débile oui 😉 )