concert

« Ani Ukali Sangai Orali » : apprenez à connaître la musique népalaise

Quand je parle de musique népalaise à mes amis qui ne vivent pas ici, je sens de la suspicion à l’autre bout de la fibre optique. On imagine les voix stridentes des chanteuses indiennes ou les mélodies irritantes des films de Bollywood. C’est vrai qu’il y a un peu de ça. Mais enfermer les artistes népalais dans la catégorie des copieurs serait comme penser qu’il n’y a que des treks à faire au Népal. Ils ont aussi leurs identités.

Musique : la douceur des Suds à la fiesta 2014

Du 15 au 18 octobre à Marseille avait lieu la 23e édition d’un festival de musiques du monde devenu une véritable institution à Marseille et dans la région. La « Fiesta des Suds » représente un peu le métissage des cultures des Suds que l’on croise dans notre ville. Mais au-delà d’une image idéaliste d’une « cospomolitanie » fantasmée, elle représente surtout des cultures qui se croisent, des histoires, des musiques impossibles à classifier, à étiqueter, à cloisonner.

Crédit photo : Pascaline

Dakar : Omar Pene plus fort que Ebola

Samedi 30 août 2014, à Dakar, c’était le retour sur scène d’Omar Pene et de son groupe, le Super Diamono, légendes de la musique sénégalaise (mbalax), après plus d’un an d’absence. Tous les grands artistes étaient venus célébrer avec lui ce concert annoncé sur toutes les télés, et par miracle, j’ai pu assister à l’évènement, au Grand Théâtre de Dakar. Ma conscience était tiraillée entre la menace d’Ebola et l’amour de la musique qui l’a finalement emporté.

BIG-Logo

Le BIG Festival, BIGrement bon !

Né en 2009, le festival musical de la côte basque a sans aucun doute connu un tournant cette année. A l’instar de Stromae, déjà à l’affiche en 2011, l’évènement a définitivement changé de catégorie pour devenir un des poids lourds des manifestations estivales dont le programme riche et varié ne pouvait qu’attirer foule à Biarritz du 16au 20 juillet. Réparties sur trois sites, les réjouissances étaient installées à la Côte des Basques pour des showcases sur fond d’océan au BIG Village, à la Halle d’Iraty pour kiffer la crème de la musique électro à la BIG Boite et sur le complexe sportif d’Aguilera pour les grands concerts du BIG Live.

Jeu d'ombres sur le titre "Quand c'est?" (Yanik)

Stromae : quand le BIG s’enflamme pour le maestro

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que la foule s’embrase. Avec une entrée en scène sur « Ta fête », le chanteur annonçait la couleur et le public répondait présent en se lâchant instantanément. De la première à la dernière minute, cette communion avec le public ne faiblira pas, bien au contraire, entretenue notamment par un maître de cérémonie qui ne se contente pas d’enchaîner ses tubes.

J’ai raté mes deux semaines sans alcool à Berlin

Allongée sur le divan du psy, je comprends que mon caractère est fondamentalement adolescent et tourné vers la bravade d’interdits et que ce défi va en fait me rendre alcoolique. Je m’autorise donc un week-end de débauche absolue… et n’ai finalement qu’une envie : rentrer me coucher avec une tisane.

La musique, Imany, ma mère et moi

La question me taraudait l’esprit : Comment faire le portrait d’une personne qui m’inspire ET un billet musical comme je les aime? Pour les besoins de la formation Mondoblog à Abidjan, je devais me prêter à l’exercice du portrait. J’avais trouvé la solution : j’allais tout simplement vous présenter une chanteuse qui m’inspire, […]

Plus de douze heures au Berghain : ça y est, j’y suis arrivée

Certes, vous qui me lisez savez que je ne suis pas vraiment pantouflarde en ce qui concerne la piste de danse et autres délices clubbesques. Mais je n’avais jamais fait le marathon que se doit d’accomplir tout vrai Berlinois: faire un tour du cadran en boîte de nuit, et plus […]