Côte d’Ivoire

Réforme de la loi sur la filiation en Côte d’Ivoire ou le projet d’une légalisation sournoise de la polygamie

Fin mars 2019, le gouvernement ivoirien a adopté des projets de loi relatifs au mariage, à la minorité, aux successions et à la filiation. En dépit de quelques évolutions au niveau des trois premiers, la reforme sur la filiation s’annonce assez complexe. Elle véhicule en effet certaines injustices et pourrait de plus implicitement proclamer une légalisation inavouée de la polygamie en Côte d’Ivoire.

Du « Baygon » contre les « microbes »

Comme les enfants soldats du Liberia ou de la Sierra Leone, les populations d’Abidjan découvrent le visage hideux de la criminalité juvénile précisément celle des mineurs. Il s’agit d’enfants de 9 à 17 ans rompus à l’art du maniement des armes blanches que l’on appelle sur les bords de la lagune Ebrié les « microbes ».

Entre nous, une marque conçue pour l’éducation sexuelle des filles

La Côte d’Ivoire est en proie au phénomène de grossesses en milieu scolaire. Considérant que l’accès aux services de contraception et à l’information peut aider à endiguer ce phénomène, l’ONG Population Services International en Côte d’Ivoire a procédé samedi 30 mars 2019 au lancement de la marque « Entre nous » avec pour but d’informer chaque jeune fille sur sa santé sexuelle.

Malparlage ivoirien, doit-on en rire ou en pleurer?

La mauvaise utilisation des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire est une réalité. Au début amusant, le « malparlage » est devenue une course au plus idiot. Dommage. Il est vrai qu’on milite tous pour la liberté d’expression mais il est aussi vrai que chacun doit se sentir responsable de ce qu’il publie, ce qu’il commente et ce qu’il partage.

[Podcast] Le Zouglou, une épopée musicale

Pendant les années 90, la Côte d’Ivoire est un pays en effervescence ou la jeunesse s’est décidé à embrasser la lutte et cette lutte a besoin d’un écho qui porte, audible par tous et compris de tous. Le Zouglou sera cet écho qui transcendera les clivages d’une population qui retrouve l’orgueil de la lutte. Le podcast djeli vous raconte son histoire.

filles-Abidjan-pouvoir-drague-reseaux-sociaux

Quand les filles d’Abidjan prennent le pouvoir sur la drague grâce aux réseaux sociaux

Serait-ce la grande revanche des filles ? Alors que dans toute l’Afrique de l’Ouest, les Ivoiriens traînent dans leur sillage une réputation de fêtards et d’amants pas très fidèles, les jeunes Ivoiriennes, elles, qui jusqu’alors restaient très sages, viennent d’adopter une nouvelle stratégie.

POLICE SECOURS, un groupe Facebook d’utilité publique en Côte d’Ivoire

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables dans tous les domaines de la vie quotidienne. Les Ivoiriens ne sont pas en reste de ce monde de publications, de commentaires, de likes et de partages. « POLICE SECOURS » se révèle être l’un des meilleurs groupes ivoiriens. A mon avis, il est le meilleur en matière d’utilité publique.