de Friedrich à Beckmann. »

Logo Mondoblog

Je t’aime moi non plus!

Ce billet sur la relation franco-allemande n’aura rien d’objectif. Il ne sera alors que plus déraisonnable, car écrit sous mon empressement et mon agacement. Je lâche mes doigts sur le clavier et puisque la rumination n’est jamais bonne, j’ôte un à un les grains de sable coincés entre mes dents. […]