Demi-finale

Demi-finale

Pino, révélation surprise : le pari fou de Timbuktu

Si quelqu’un m’avait dit quand j’ai eu cette chance inouïe d’être de la dernière sélection Mondoblog, « tu sais, il va t’arriver des trucs fous », je ne l’aurais pas cru. Et puis, voilà, il arrive un truc fou à l’ami de l’ami d’un ami et je me retrouve pour mon plus grand bonheur, le vôtre aussi espère, dans la confidence d’une histoire incroyable, qui me relie une nouvelle fois à Kidal.

Brésil-Allemagne : la honte du siècle !

Sur l’écran au-dessus de nous, la télévision montre Fred et Oscar au milieu du terrain. Je devine les mots qu’il souffle à son meneur de jeu,  » Vamos mudar !  » :  » Il faut qu’on change… « . Mais rien ne va changer ce soir : 3-0, et l’horloge marque 24 minutes. Le Brésil a pris l’eau en quatre minutes.