départ

Parce que mes départs sont des aventures

L’avion tourne et je bascule vers l’océan. Par la fenêtre un soleil rayonnant, les vagues grises, le Pacifique, vraiment ? Et ces bateaux. Des petits, des gros, sûrement des gros en fait, l’avion est encore haut. J’ai claqué la porte il y a seize heures maintenant, je n’ai pas fermé l’œil une seconde, quatre heures du matin pour moi, dix heures ici, épuisée mais voilà que je souris.

Parce qu’il s’en va… et je viens

Il s’en va. Dans une semaine il s’en va. C’est court une semaine. Et si long à la fois. Relativité du temps que l’on étire à l’extrême lui et moi. Relativité d’un temps dans un monde qui n’existe qu’entre nous, pour nous, créé une nuit dans la neige. Et comme la neige, le temps file et fond, parce qu’il s’en va.

Logo Mondoblog

Parce que j’avais oublié

Je suis rentrée en France, entrée en France, moment délicat où l’on ne sait plus si l’on doit dire entrer ou rentrer, parce qu’on n’habite plus là-bas, mais pas depuis assez longtemps ici pour ne pas pouvoir s’empêcher d’utiliser le « r », un peu perdue en somme, dans l’avion […]

Logo Mondoblog

Un homme fort face à un peuple plus fort.

Tout a commencé il y a sept (7) ans dans un de ces amphithéâtres vétustes de la faculté de Droit de l‘université de Lomé improvisé à chaque cour. (Dieu seul sait combien de fois nous avions été envahi par les étudiants de Sociologie, d’Histoire, d’Anglais. Etc… et combien sont ces […]

Tarmac de l'aéroport Low Cost Carrier Terminal (LCCT), Kuala Lumpur, Malaisie

Népal, aller simple

Sur le chemin de Katmandou. Comme c’était le cas pour Nosy Be, je suis porté par la réussite professionnelle de ma moitié. La route est plus détendue que le retour à La Réunion, mais l’atterrissage vaut bien une pause à Ivato. Qu’est-ce qu’on met dans sa valise avant de démarrer […]

A ceux qui partent

C’est la rentrée et pourtant, à Berlin, tout le monde s’en va. Car Berlin est une ville-parenthèse pour beaucoup, un espace de liberté qu’on s’offre plus souvent l’été que l’hiver, quand le temps est clément. L’ennui, amis lecteurs, c’est que votre blogueuse, qui s’attache aussi facilement qu’un labrador, a le […]