déposez les armes

Deposez-les-Armes-930-620

Mon paradis perdu? Chapitre 1: la violence.

La violence est toujours là, qui gangrène insidieusement la société martiniquaise. Cette violence qui fait chaque jour des blessés, des morts (violence routière, violence physique, morale, etc…) Mais arrêtons nous sur les violences physiques, cette violence pernicieuse faites aux Hommes dans la plus grande banalité. Elle s’affiche en une de […]