Economie

Non, les mbeinguètaires ne sont pas des super-Camerounais !

Quand tu habites à Bafoussam et que ta petite amie habite seulement à Yaoundé, elle te dit que c’est fini entre nous parce qu’elle n’arriverait plus à supporter notre distance… Alors que quand tu déménages pour aller vivre là-bas à Paris à plus de 6 000 km de Yaoundé, elle commence à t’appeler pour te dire que « Chéri, je t’aime », « Tu me manques » ou encore « La distance ne pourra jamais nous séparer. »

Non aux « prédateurs » !

Le 23 mai 2018 paraissait dans le journal satyrique Le Canard Enchainé un article dénonçant les « prédateurs » qui rachètent pour une bouchée de pain des appartements dans des résidences-services pour personnes âgées et cherchent ensuite à faire supprimer ces services pour faire augmenter la valeur de leurs logements. A Tours, la résistance s’organise!

Le commerce équitable non assistant, un concept gagnant au Kenya !

Lors d’un récent séjour au Kenya, j’ai eu la possibilité d’orienter mes visites dans le domaine de l’artisanat et j’ai eu le plaisir de découvrir le commerce équitable non assistant. Le « commerce équitable » est fondé sur l’idée que « quiconque travaille a droit à une rémunération équitable lui assurant, ainsi qu’à […]

Ukraine : les banquiers-lombards ou l’art d’arnaquer ceux qui sont dans le besoin !

On peut dire que les prêteurs sur gage connaissent aujourd hui leur âge d’or en Ukraine. En effet, ici, on peut voir à tous les coins de rue des établissements qui prêtent de l’argent aux particuliers contre de l’or, ou tout autre bien. Des smartphones aux ordinateurs en passant par les machines à laver… vous pouvez vraiment tout mettre en gage en Ukraine !

Voyages de Paul Biya à l’étranger : un gouffre financier

Un collectif composé de journalistes et de blogueurs a rendu public le rapport d’une enquête sur les voyages du président camerounais à l’extérieur du pays depuis son ascension à la magistrature suprême en 1982. L’enveloppe estimée de ses nombreux déplacements est tout simplement « exorbitante » pour un pays pauvre très endetté comme le nôtre.