Écrire

Ecole

Le français : un atout

La langue française a toujours été pour moi un atout, un « plus » dont je pouvais me vanter et qui me permettait de vivre ma singularité.

Quand d’autres se sentaient fières de leurs cheveux alors que les miens étaient toujours coupés courts, façon ‘‘garçon’’, moi je roucoulais une suite de phrases dans ‘‘la langue de l’école’’ qui me valaient des regards admiratifs et maints encouragements. Quand d’autres montraient leurs jolies poupées aux robes bariolées, j’empilais mes livres, mes bandes dessinées que j’avais lus et relus jusqu’à les user. Quand, après de longues vacances, d’autres affichaient les photos de leurs voyages, de leurs sorties, moi je montrais les textes que j’avais écrits : poèmes courts ou longs récits… Bref, mon français faisait ma fierté, et celle de mes parents, il faut le dire. Ce n’est que plus tard, beaucoup plus tard que je me suis rendu compte de tout ce dont ils s’étaient privés afin que je sois scolarisée dans cette école où on apprenait, à merveille, le français.
Le français a toujours eu pour moi un statut très particulier.

Le français n’a jamais été une langue étrangère, ni tout simplement une langue de scolarisation. C’est une langue que j’ai aussi largement utilisée à la maison.

10917133_1530921120526757_3611563318076211658_n

Sombre France… Il n’y a plus de liberté

La liberté, la pensée sont en danger. Pas d’image, pas de photo, pas de style… Juste la force de mes mots, ma liberté de pensée et la passion d’écrire. Écrire et dessiner sont des exutoires, un moyen d’expression, la liberté de partager ses opinions dans le respect d’autrui, des moyens privilégiés de faire partager au plus grand nombre notre vision du Monde.

Logo Mondoblog

Blogs en folie

Ecrire un blog, c’est un peu donner de soi aux autres pour partager ses passions, ses voyages, ses découvertes à travers d’un media aujourd’hui largement répandu. Divers objectifs, un même moyen: l’écriture. Parfois illustrée, parfois auto-suffisante, elle espère toujours emmener le lecteur, le surprendre, l’amuser, l’instruire. J’ai eu envie de partager […]

Pourquoi je cherche un travail

Ça fait des jours que je cherche cette citation. Vicky Cristina Barcelona. J’ai fini par lire le script pour la trouver. Un peu déçue finalement, je ne m’en souvenais pas comme ça. Ce dont je me souvenais c’est que j’avais 18 ou 19 ans quand j’ai vu ce film au cinéma.

Logo Mondoblog

Ecrire pour se faire plaisir : nouvelle rencontre Happylab

 6ème rendez-vous initié par le collectif « Les Elles du désert » Les bretonnes et les bretons ont fêté ce week-end Kalan-gouianv, moment emblématique dans les traditions paysannes mises au ban de nos sociétés dites modernes aussi gourmandes et gaspilleuses que déconnectées du rythme des saisons. Le temps des moissons est derrière nous, mais […]

Crédit photo : www.cndp.fr

Et si on écrit

Au niveau du cycle secondaire des professeurs de lettre encourageaient toujours, mes camarades et moi, à  consacrer un moment de la journée pour écrire, surtout le soir. À cette époque nous étions libres d’écrire sur des sujets qui nous intéressent, qui nous tracassent ou que nous sommes tout simplement incapable […]

rima ceremonie

écrire en français…

Qui suis-je? Pourquoi, pour qui j’écris? Je m’appelle Rima Moubayed, née Abdel-Fattah. Je suis libanaise. Je vis et travaille dans une ville située au Nord du Liban: Tripoli. Depuis le temps de mes études scolaires, je griffonnais notes et commentaires, dans la langue de Molière, sur les cahiers de mes […]

Logo Mondoblog

Attention, à vos livres !…Prêts…

Libre propos sur la littérature.     Attention, à vos livres !…Prêts…, lisons !     Ah ! Que croyez-vous ? Que j’allais vous laissez lire seul.     Tous, nous sommes bel et bien concernés par la lecture…par l’écriture aussi d’ailleurs ! En témoigne ce billet, rédigé entre 00h et 02h du matin avec […]

Logo Mondoblog

Sénégal – Ecole : une seconde chance existe avec l’alphabétisation !

Est-ce une injustice, une ignorance ou une insouciance de la part des parents d’élèves qui retirent prématurément leurs enfants de l’école, qui serait à l’origine de ce taux élevé d’analphabètes dans nos pays (56% au Sénégal) ? Ou serait-ce encore la faute des enfants qui, pour certains, ont des limites […]