Expatriation

enfant-garcon-africain-noir-bateau-mer-voyage

« Passion Haïti », le carnet intime d’un exilé

À travers ce carnet, l’auteur nous présente des personnages qui lui sont familiers : sa mère Bertha, sa grand-mère Tida, son oncle Gogo. Il nous raconte des pans de son enfance dans son village natal. Il nous fait revivre les contes et les légendes d’antan, nos us et coutumes. Lui qui avait étudié en linguistique, dans un langage typiquement haïtien, fait rayonner le créole. Haïti, ses grandes villes, son vaudou y sont présentés.

mains-telephone-ecran-smartphone-conversation

Il était une fois l’Amitié

Quand on vit loin de ses repères comme nous, qu’on change de cercle social tous les ans, qu’on travaille dans des contextes difficiles et qu’on est une femme indépendante, intelligente, magnifique et resplendissante en 2018, cet espace protégé d’échange et de compréhension vaut bien toute les thérapies du monde…

etudiants-universite-orleans

Quatre étudiants de l’Université d’Orléans se confient

Aujourd’hui, je reviens avec un autre billet. Des témoignages d’étudiants que j’ai rencontrés, qui m’ont parlé à cœur ouvert d’eux-mêmes, de leur relation avec leurs pays, de leurs familles, de leurs aspirations et de ce lendemain qu’ils sont en train de dessiner pour eux-mêmes et pour les leurs. Ils sont Haïtiens, Marocains, Français et Maliens, une telle diversité d’origine et de culture représente une richesse. L’instant de ce billet, ils m’ont confié leurs parcours ainsi que leurs aspirations. Je le redis, je suis curieux de l’autre, de son univers, de ce que sa présence et son aura apportent au monde. Je tais mes inquiétudes une minute pour laisser parler les autres. Je fais quelques pas en arrière pour admirer le tableau dans toute sa splendeur, je vous invite à faire de même.

L’étranger

Comment vivre avec le sentiment d’être un « étranger » en permanence ? Au point de se demander parfois si on ne serait pas, par un magique tour de passe-passe de l’Univers, né (e) dans le mauvais pays ? Je ne me sens jamais autant Française que lorsque je suis hors de l’Hexagone.
Par mes manières, les traditions que je véhicule, certains réflexes que j’ai développés et surtout les valeurs qui me tiennent à coeur.

Logo Mondoblog

CENTRAFRIQUE : L’expatriation et ses conséquences

L’exode rural et l’expatriation, sans perspectives de retour, constituent des forces d’inerties opposées au développement. Avant la colonisation la population était plus dense. Les villages étaient plus nombreux. Les populations étaient disséminées en petits groupes tribaux dans la nature. Les sociétés traditionnelles avaient mis sur pied une organisation sociale favorisant […]