Homophobie

Logo Mondoblog

Dis moi ce que tu lis, je te dirai ce que tu penses!

Dis moi qui tu bois, je te dirai avec qui tu couche disait René la semaine dernière.  Ce soir j’affrime « Dis moi ce que tu lis, je te dirai ce que tu penses! ». Hier, ceux qui suivent la formidable twittosphère camerounaise ont forcément été informés du hacking dont a été […]

L’homosexualité : demain le crépuscule des conservateurs

La haine, l’intolérance, le mépris social, la discrimination contre les homosexuels ont des germes dans tous les pays et fleurissent partout dans les quatre coins du monde. L’homosexualité, en Europe comme aux Etats-Unis, n’est pas encore acceptée et souffrent de la stigmatisation du bloc des « NONnistes » qui pensent préserver le naturel ontologique ou le divin des choses.
Cette attitude conservatrice produit deux effets: le premier consiste à éclipser totalement le vrai débat et à vider celui-ci de sa substance. A la place d’une explication sereine et sérieuse aux populations, on préfère plutôt leur servir des plats bibliques ou coraniques conservateurs. Le second fruit de cette attitude est l’effet contraire qu’elle produit dans une humanité qui prend de plus en plus conscience de la protection de la dignité de tout être humain.

Homosexualité : des outils pour transformer le non en oui

Les médias européens et leurs gouvernements veulent contraindre les anti-homosexualité au silence en usant de trois outils. 1-      Les effets de cadrage La mort d’Eric Lebembe la semaine dernière a ramené au-devant de la scène internationale la question de l’homophobie au Cameroun. En déconstruisant les nouvelles envoyées à Paris par […]

crédit photo France terre d'asile on Wikimedia Commons

Faut-il donner l’asile politique aux homosexuels du Cameroun?

C’est à une véritable épuration sociale qu’il faut se préparer au Cameroun. Elle ne sera pas dirigée contre les juifs, les tutsis, les arabes, les musulmans, les nordiques ou les sudistes… non, les victimes consensuelles, permettez-moi l’utilisation de ce terme, sont les homosexuels et leurs proches.

France/Mariage Pour Tous : L’enjeu d’une re-définition de l’identité sexuelle

Une lecture de ces quelques articles nous met devant le fait qu’il ne s’agit pas d’une question de morale mais de grammaire, même si la grammaire n’est que l’antichambre de la morale. Nous constatons donc qu’avec le « mariage pour tous», comme résumé sur le site du Service public de la diffusion du droit les mots « père et mère » sont remplacés par le mot « parent » et les mots « mari et femme » par le mot « époux ».

Même dans le rôle des rapports sexuels, on parle de plus en plus de rôle actif et passif. Ceci évidemment dans le but d’être cohérent avec la disparition des termes catégoriques homme/femme.

Mais en réalité nous sommes devant une redéfinition de l’être sexué humain. Cette re-définition me semble fondamentalement être l’achèvement d’une révolution psychologique ou la victoire consacrée de la psychologie sur la métaphysique notamment aristotélicienne.