Journal

Non au terrorisme

L’attaque du journal satirique français Charlie Hebdo qui a fait plusieurs victimes suscite une vague de réactions dans le monde entier. Tous, contre le terrorisme. Il s’agit effectivement d’un fait regrettable à dénoncer et à combattre. C’est fou de voir jusqu’à quel point l’homme peut perdre de son humanité.
Au nom de quoi de tels actes ?

Charlie Hebdo, «tous arrachés à leurs crayons» !

C’est un attentat à la liberté. Et, disait il y a quelques mois l’islamologue Mohamed Talbi, « tout ce qui tue la liberté, tue l‘homme ». Déclarations de solidarité, condamnations, cris de colère ont envahi les réseaux sociaux, la presse, la blogosphère. Bien sûr, cet attentat est à condamner avec rigueur. Et tous nos reproches, nos différends avec ce journal déposent les armes devant cette tragédie. On ne dira pas que Charlie Hebdo est un journal néoconservateur, réactionnaire et opportuniste. On ne dira pas que Charlie Hebdo est un « journal de merde ». Non, on ne dira pas que Charlie Hebdo est un journal « raciste ». Tout cela n’a plus d’importance, car ceux de Charlie que la kalachnikov, les lance- roquettes ont tués sont aussi des enfants du Bon Dieu ! Ce sont d’abord et avant tout des hommes dont rien, mais absolument rien, ne justifie le meurtre.

Ma dernière lettre d’amour

Ma Chère,
Je reste des heures devant mon ordi, à réfléchir à ce que je vais t’écrire. Je tape, puis j’efface… Je recommence inlassablement ce geste. Jusque-là, je ne sais pas ce que je vais te conter. Si je n’avais pas craint que mon silence ne soit mal interprété, je serais resté encore longtemps sans t’écrire, pour mieux réfléchir.

Formation Mondoblog Abidjan 2014, Lay Corbeille avant et après

  J’ai assisté à la formation Mondoblog Abidjan 2014 du 02 au 12 mai 2014 à Grand Bassam, Côte d’Ivoire. Vous, les centaines, voire milliers de nouveaux visiteurs n’avez sûrement rien remarqué. Par contre, mes quelques dizaines d’habitués, mes fans des premières heures ont dû voir les premiers changements sur […]

F Dharma Eldorado 3

Wikileaks, venez nous sauver !!!!

De nouveaux câbles diplomatiques mis en ligne sur le site consacré aux fuites d’information Wikileaks dévoilent au grand jour qu’Omar Bongo a, de son vivant bien sûr, détourné des fonds en faveur de partis politiques français. En vérité, cette nouvelle, secret de polichinelle par surcroît, laisse indifférents de nombreux comoriens. Pour une seule et unique raison : Les Comoriens ont toujours attendu de pieds ferme que cet « organe de renseignements le plus puissant au monde », comme aime à le raconter son fondateur, le cyberactiviste Julian Assange, leur dévoile enfin ce qui se cache derrière le tandem Sambi, le président des Comores, connu aussi sous les noms Père noël, Docteur Jekyll ou Mr Hyde et l’homme d’affaire franco-syrien Bashar Kiwan.