journal intime

A notre amour impossible !

Seule dans ma chambre, dans le froid de Toronto, et face à la pluie de photos de personnes voulant exhiber leur bonheur en ce 31 décembre, j’ai choisi d’écouter de la musique. Je me suis plongée dans ma playlist, entre groove que j’aime et paroles qui poussent à réfléchir, j’ai mélangé à ma manière festivité et introspection méditative. Puis, soudain, une musique de feu Carimi : « Fanm sa move ». D’un coup, je me suis perdue dans mes pensées. Je n’entendais plus rien, je pensais à nous.