Le Mot du Jour

Le Mot du Jour

Logo Mondoblog

Lettre à mon double

C’est ta faute si je ne suis rien aujourd’hui. Rien ? Pas tout à fait. Peut-être que j’exagère un peu. Disons que je pouvais être « quelque chose », comme disait un vieux griot de chez moi, au temps du président Taya. Ministre, pourquoi pas ? En tant que hartani, j’ai besoin d’être seulement […]

Départementales : la France vire à droite

Les résultats du premier tour des départementales françaises viennent de tomber et, comme attendu par les pronostics, le Parti socialiste, et plus généralement la gauche, cède encore plus une parcelle de son pouvoir. Les grands gagnants de ce scrutin ont pour noms UMP-UDI (coalition de droite) et FN. Certes, il faut attendre les résultats du deuxième tour, prévu dimanche prochain, pour avoir une idée plus précise du nouveau rapport de forces entre la droite et la gauche.

Je suis (contre) l’hypocrisie

Je suis contre l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo. Ça, je suis tenu de le dire haut et fort en tant qu’humain opposé à toutes les manifestations de l’extrémisme, qu’il soit religieux ou autre. Un acte terroriste qu’aucune confession ne peut justifier et dont les victimes appartiennent aux trois religions monothéistes (islam, christianisme, judaïsme).

Affaires d’apostasie en Mauritanie : gains et pertes pour le pouvoir

Ould M’Khaytir a finalement été jugé, un an après son arrestation pour apostasie. Jugé et condamné à mort comme attendu également. Une condamnation à la peine capitale qui restera tout de même symbolique devant servir seulement à apaiser les esprits dans un pays qui se présente au monde comme une « République islamique ».

Lettre à mon ami BBR : on emprisonne un homme mais pas ses idées

Triste de te savoir en prison depuis plus d’un mois déjà. Pourquoi ? On m’a dit – ou plutôt j’ai lu dans notre « presse pressée » alors que je me trouvais à Tunis – que tu participais à une marche dénonçant l’esclavage foncier en Mauritanie. Rien que ça ? On t’a arrêté pour rien. Tu as fait pire, dans la défense de tes frères haratines, je pense, mais les autorités t’ont toujours laissé libre de tes mouvements. Et de ta parole qui impressionnait même ceux qui s’affichaient comme tes contradicteurs les plus farouches. C’est pourquoi je pense que ton arrestation et celle de Biram ont été planifiées de longue date.

Le discours de la Baule revisité par François II

La sommation faite le 29 novembre 2014 par François Hollande à ses pairs africains nous ramène un quart de siècle en arrière. Le 20 juin 1990, quand François Mitterrand avait poussé, dans son célèbre discours de la Baule, la quasi-totalité des autocrates africains de l’époque à s’essayer à la démocratie. Je dis bien « s’essayer » car 25 ans plus tard, l’Afrique donne encore l’impression de faire du surplace.

Logo Mondoblog

Education : Excellence oui, mais injustice aussi

C’est hier seulement que j’ai découvert vraiment ce que signifie une éducation « d’excellence » en Mauritanie. De la fenêtre du secrétaire particulier du ministre de l’Enseignement et de la recherche scientifique, j’observe les élèves du Lycée d’Excellence 1 de Nouakchott, le premier établissement créé par l’ancien ministre d’Etat chargé de l’Education, […]

Aziz chez Zida : le maître et l’élève

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a rendu visite ce lundi 10 novembre 2014 au nouvel homme fort du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Isaac Zida. Au nom de l’Union africaine dont il est encore le président pour quelques mois. Une visite qui a suscité des commentaires amusés de par le passé d’ancien général putschiste d’Ould Abdel Aziz qui a vécu lui -même pareille situation en 2008, quand il avait « rectifié » le pouvoir du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi. Un putsch qu’il a mis un an à faire accepter par la communauté internationale, et surtout par l’UA, comme un « incident de parcours ».

Si Hollande était notre raïs, il aurait été « rectifié »

La cote de popularité de François Hollande est au plus bas, selon un sondage YouGov France/Le Huffington Post/i-Télé, publié jeudi 6 novembre 2014. Ce n’est nullement une surprise. Etre aujourd’hui à 12 % d’opinions favorables (– 3) en novembre est ce qu’on pourrait appeler une chute libre qui entraînerait le président français, d’ici deux ans, dans les abîmes de l’histoire.

Logo Mondoblog

UMA : Démocratie, liberté d’information et droit de savoir

La liberté d’information est définie comme un droit universel d’accéder à l’information tenue par les pouvoirs publics. Belle théorie que les cinq pays de l’espace maghrébin ne réfutent aucunement et inscrivent même, en bonne place, dans leurs constitutions respectives. Mais dans la pratique, le non respect de ce précepte onusien […]

Moi, « Ouvrier » de la politique, j’accuse !

On m’a souvent dit que je suis un « bon journaliste » ! Hum, moi-même j’en doute puisque je n’arrive pas à égaler, en termes de rentabilité, l’un de ces nombreux « journalistes » ou peshmergas de la plume qui essaiment dans les organes de presse mauritaniens, publics et privés. On m’avait dit aussi, quand j’étais prof de français, que je faisais partie de la « crème », alors que mon meilleur poste a été directeur des études au lycée national ! Par « accident ». Un ami de longue date, directeur de l’enseignement secondaire, obligé de nommer des dizaines de « pistonnés », s’était rappelé de moi et de mes très bons résultats quand je tenais les classes de terminales A au lycée de Boghé, au début des années 90 du siècle dernier.

Logo Mondoblog

Gouvernement : On ne change pas une équipe qui gagne

L’élection présidentielle est bien derrière nous. L’investiture aussi. Chacune a eu sa « chaleur informative » – qui a duré quelques semaines – et ses montagnes de supputations. Et puis rideau. Maintenant on attend avec impatience la formation d’un nouveau gouvernement. Avec ou sans Moulay Ould Mohamed Laghdaf. Celui que le président […]

Lettre ouverte au président et à ses «opposés»

Monsieur le président, ce n’est pas la première lettre ouverte que je vous adresse mais celle-ci a un cachet particulier. Je vous l’adresse à la veille de votre investiture en tant que président démocratiquement élu. Oui, oui, vous avez bien entendu, messieurs du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) et des autres partis et « partillons » ayant choisi de boycotter l’élection présidentielle du 21 juin dernier. Quoi que vous pensiez, quoi que vous disiez, il faut bien juger un scrutin à l’aune de la participation et des résultats.