Mali

drapeau-mali-jeune-jeunesse-enfant-enfance

Mali : il n’y a pas d’âge pour aimer son pays et participer à sa construction

Mais il ne suffit pas d’être jeune pour représenter la solution. Ce sont les qualités morales et éthiques, les compétences intrinsèques de tout un chacun, et notre capacité à mettre l’intérêt général au-dessus du personnel qui font qu’une nation prospère. Les jeunes oui, mais ceux qui ont les compétences, la vision, la volonté.

Je viens de lire le livre de Mamadou Igor Diarra, « C’est possible au Mali »

Depuis quelques jours l’autobiographie de Mamadou Igor Diarra, intitulé « C’est possible au Mali » fait le buzz, au point qu’il y a rupture de stock dans les librairies de Bamako. Une fois ouvert, il est difficile de s’arrêter. L’auteur se livre, parle de lui sans faux-fuyant et assume ses choix. Rarement on a vu un haut responsable malien lever tant de voiles sur sa vie, son parcours et son expérience dans la gestion des affaires étatiques.