Musique

photo : wikipédia

Les musiciens malgaches internationaux

Un jour, je me suis trouvé avec des personnes de différentes origines et on parlait de musique. Quand j’ai demandé : « Vous avez déjà entendu de la musique malgache ? » Aucune d’entre elles ne semblait connaître. Je me souviens même de la réponse d’un membre du groupe : « Je ne savais même pas qu’il y en avait ». Je l’affirme, dans notre île il y a de la musique et de grands musiciens. Des artistes que vous devriez connaître à condition d’être un peu mélomane ou d’avoir une assez bonne culture musicale.

manno-charlemagne-chanteur-haiti

Manno Charlemagne nous a quittés, mais que nous laisse-t-il ?

Deux semaines sont passées depuis que j’ai appris cette triste nouvelle, j’ai donc eu l’idée de faire une petite réflexion sur ce qu’il nous laisse comme héritage. J’ai grandi avec la voix de Manno Charlemagne qui chantait « Ban m Yon ti limyè ». D’autant plus qu’on a eu des liens de parenté, j’affectionnais encore plus cet homme au caractère vif, aux paroles crues.

Tarwa N-Tiniri, le blues du chant amazigh

La musique de Tarwa N-Tiniri véhicule les sonorités d’un blues du désert tout proche, elle fait aussi référence aux nomades des montagnes et s’adresse plus largement à toutes les communautés berbères disséminées au nord du continent africain. Créé en 2012, le groupe se compose de six musiciens autodidactes, dont trois frères, tous berbères d’origine nomade. Ils ont entre 17 et 24 ans. Depuis leur première scène à Ouarzazate en 2013, ils peaufinent leur projet artistique qui donnera lieu prochainement à un premier album, très attendu.

A Madagascar, l’industrie de la musique tourne à l’autopiratage

L’industrie de la musique est l’une des industries les plus florissantes à Madagascar. Mais cette année, le secteur musical connaît un déclin. Les artistes ont donc changé d’alternative : place à l’autopiratage. Matraquage et autopiratage à Madagascar Les artistes de la Grande île rencontrent actuellement de grandes difficultés. C’est ainsi que […]