palais de Kosyam

httpmaplume.mondoblog.org20141030tension-faso-silence-coupable-institutions-africaines

Tension au Burkina, le silence coupable des institutions africaines

Le Burkina Faso vit actuellement au rythme des manifestations de rue découlant de la crise politique qui oppose le pouvoir en place et les partis de l’opposition. Les chancelleries occidentales appellent les deux parties à la retenue tout en insistant sur le respect de la Constitution actuellement en vigueur.

Le top 10 astuces pour durer au pouvoir au Burkina

Bientôt 27 ans que mon cher Burkina Faso est dirigé par une et même personne : Blaise Compaoré. Aujourd’hui, plus d’un Burkinabè comme moi aspire à tourner la page. Aspiration qui n’est point la sienne. Quel est le secret d’un si long règne ?  Tripatouiller la Constitution A supposer que […]