pape

Pape François n’est pas Charlie !

J’étais en train de finir mon dessin quand un confrère me demande : «Ce n’est pas une provocation, ça ?» J’ai tourné ma langue sept fois avant de réaliser que je n’ai pas insulté la mère du pape François. Ce qui serait une sainte provocation, à en croire le chef des calotins. Sans le savoir, le locataire du Saint-Siège a prouvé qu’il est aussi Charlie en s’exprimant librement contre l’esprit Charlie. C’est tout ce que j’attendais de lui. La liberté d’expression papale.

Au Vatican, trop de marketing tue le pape

La Mano de Dios, titrait le journal argentin Olé le jour de l’élection du cardinal Bergoglio donnant le ton de ce que serait le pontificat de l’archevêque de Buenos Aires, un mixte de populisme et de marketing adapté au syncrétisme religieux contemporain : « Nous avons Messi, Maradona (un dieu – référence à la […]