Présidentielle

RDC : cap vers une présidentielle « sur mesure »

Joseph Kabila ne prendra pas part au scrutin présidentiel, censé avoir lieu le 23 décembre prochain. Après avoir subi une forte pression, le président congolais a fini par renoncer à son intention «inavouée» de briguer un troisième mandat (anticonstitutionnel). A sa place, Kabila désigne Emmanuel Ramazani Shadary, l’un de ses fidèles, comme candidat.