PSDB

Quand sera la fin du carnaval dans la Petrobras?

Au Brésil, c’est normal d’entendre dans les médias et la population l’affirmation suivante : «l’année courante commence juste après le carnaval». Même si notre carnaval vient de prendre fin, tous les Brésiliens attendent avec impatience la fin d’un carnaval qui aurait

https://www.flickr.com/photos/dilma-rousseff/6099287931/sizes/z/

Comment « l’affaire Petrobras » a eu raison de Dilma Rousseff

La stratégie de faire tomber Dilma Rousseff pendant la Coupe du monde a lamentablement échoué. Les brésiliens ont préféré regarder les matchs à s’occuper d’une révolution sans tête ni queue. Celle-ci pouvait attendre, le gouvernement du Parti des travailleurs (PT) n’est-il pas autodestructeur? Le scandale du groupe Petrobras a reveillé […]

Wikimédia.org

Dilma 2.0 : un gouvernement (très) « market friendly » au Brésil

Dilma Rousseff a gagné les élections en 2014, exact ? Faux ! Elle les a perdues. Du moins moralement et symboliquement. Les intégristes de la langue de Molière me pardonneront cet écart de langage; « market friendly » n’étant pas très « french friendly », je sais,

Au Brésil, un «Vote critique» pour Dilma Rousseff

C’est une amie professeure d’université qui a bien résumé le sens de cette élection présidentielle brésilienne : « Mon vote pour Dilma Rousseff est un vote critique, mais convaincu » a-t-elle affirmé. Ce témoignage reflète une idée assez généralisée selon laquelle le mieux pour le Brésil est d’avancer avec les politiques sociales tout en réduisant la corruption. Mais c’est aussi un vote convaincu que la droite ne fera pas progresser le pays.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Governador_A%C3%A9cio_Neves_-_Segunda_C%C3%BApula_dos_Governadores_sobre_o_Clima_Global.jpg

Brésil: Aécio Neves attire Marina Silva avec une lettre inspirée de… Lula

La droite libérale n’a jamais été aussi proche du pouvoir depuis la fin de la présidence de Fernando Herinque Cardoso. Avec le soutient officiel de Marina Silva, la candidature d’Aécio Neves à la présidence du pays gagne une nouvelle substance progressiste. Les libéraux se préparent à s’installer à Brasília. Le […]

Présidentielle au Brésil : Marina Silva va-t-elle se suicider politiquement?

Nous n’étions pas nombreux à l’écrire. Deux ou trois en tout, avec The Guardian, à prévoir que Marina Silva ne passerait pas au second tour. Cela dit, la voici face à un nouveau défi. Un choix pour la vie. Un choix pour une carrière…

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=582944771761693&set=a.106122506110591.4759.100001385269497&type=1&theater

Le sexe fort

La mort d’Eduardo Campos a radicalement changé le scénario de la campagne électorale pour les présidentielles de 2014 au Brésil. En retrait dans son rôle de « vice-président » d’Eduardo Campos, Marina Silva, désormais émancipée du capital politique de l’ancien gouverneur du Pernambuco monte très fort dans les sondages. Pour le second tour, […]

Malgré l’humiliation, Dilma Rousseff gagne son pari

Le pari était risqué. La présidente Dilma Rousseff l’avait prévu à sa manière un peu maladroite, comme toujours devant les caméras : « Nous allons organiser la Coupe des coupes – a Copa das Copas ». La belle formule a été accompagnée par un hashtag ultrapopulaire sur le réseau social Twitter, #copadascopas.

Brésil 2014: dans l’ombre du ballon rond, le duel politique

La Coupe du monde de football de la FIFA a commencé jeudi 12 juin au Brésil, mais à l’ombre du ballon rond, le destin du pays se joue en politique, dans la rue et les couloirs des palais à Brasília. On évite de penser à un scénario catastrophe mais au […]

http://www.flickr.com/photos/blogplanalto/11358612704/sizes/m/in/photostream/

Que sont devenus les anciens présidents brésiliens?

Il n’y a pas que la reconversion des footballeurs qui est difficile après la fin d’une carrière. En politique aussi, une fois qu’on a atteint les sommets de la responsabilité publique, reconstruire sa vie peut être terriblement difficile. C’est en tout cas le constat que l’on fait de la situation […]

Elections au Brésil: qui pour battre Dilma?

On avance, lentement mais sûrement. En novembre prochain, les Brésiliens seront appelés aux urnes pour choisir leur nouveau président, qui pourrait ne pas être si nouveau que ça. Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance des quatre favoris à l’élection présidentielle de 2014. 

Brésil: pas prêt pour un président noir

Aujourd’hui, je voudrai revenir sur un personnage important de la politique brésilienne; j’en ai parlé lorsque ce blog a démarré en 2012. Noir, président de la Cour Suprême de Justice, Joaquim Barbosa est le chouchou des médias, l’ogre de la gauche radicale et de temps en temps, l’épine sous le pied de […]