révolte

Kah Wallah, Maurice Kamto

Appel à l’opposition camerounaise : il sera bientôt trop tard !

Ces derniers temps au Cameroun, on entend de plus en plus d’appels à la violence, au soulèvement. Sortie de nulle part, une nouvelle « race » d’opposants a pris en otage les réseaux sociaux et y injectent le venin de la désobéissance civile et de la révolte. Armée de claviers et de souris, […]

Logo du Balai Citoyen - Burkina Faso

Blaise Compaoré : tâche d’huile ou boule de neige ?

Si vous êtes 300 individus à « troubler l’ordre public », la police, la gendarmerie, ou l’armée vous materont. Et ceci est valable dans TOUS les pays du monde. Cependant, si nous sommes des milliers, et des milliers, aucun képi n’osera dégainer son arme.