Santé

femme-patiente-medecin-docteur-noir-bras-examen-medical

L’invisible se meurt

Mon corps pourrit à l’intérieur. L’invisible se meurt, je meurs, et je le sens. Mes organes, les uns après les autres, ma peau, des milliers de bestioles me rongent et font leurs dents sur moi je verdis je noircis je m’effrite tout le monde s’en fout.

Notre Moyen Âge au 21ème siècle

Des premières écritures cunéiformes* gravées sur les tablettes mésopotamiennes au traitement de texte à commande vocale, des premiers couteaux en silex de l’âge de la pierre taillée à la chirurgie robotique assistée par ordinateur et réalisable à distance par un chirurgien situé à Paris sur un patient dans un lit d’hôpital à […]

Afrique et dépression : pourquoi tant de rejet ?

Déprimé ? En Afrique ? Ça ne peut pas arriver ! Avec la famille, les amis, l’environnement social… impossible ! La dépression c’est pour les « blancs » ! Comme si la dépression avait une couleur. Comme si la dépression était un luxe que tout le monde – surtout les africains – ne pouvaient pas se payer, parce-que si vous avez le temps d’être déprimé c’est que vous n’êtes pas assez occupé dans la journée.

algerie-cholera-eau-salete-assainissement

Choléra à Blida

Le ministre de la santé s’était engagé à éradiquer la maladie en trois jours, vite contredit par le Pr Bengounia, ancien chef du service épidémiologie et médecine préventive au CHU Mustapha Pacha : « Le fait d’arriver hier et de dire qu’on va régler cela en trois jours, c’est une déclaration irresponsable. »

Le sein est pris

Un enfant qui prend une alimentation saine dès sa naissance est armé contre les maladies et contre le retard mental, il est ainsi équipé pour le meilleur développement possible. Lorsque le sein est pris, la relation mère-enfant est renforcée. Lorsque le sein est pris, la malnutrition est évitée. Lorsque le sein est pris, les enfants sont en bonne santé !

Le système sanitaire guinéen, au-delà de l’imaginable

Coup de gueule contre la médecine de mon pays, la Guinée. Les hôpitaux publics sont dans un piteux état, les bâtiments sont insalubres, ce sont de véritables mouroirs… Quant aux médecins, beaucoup d entre eux ont une attitude choquante, pleine de dédain. Face aux patients, ils font preuve d aucune empathie. Le comble pour un médecin censé réconforter et soigner ses patients ! Notre système de santé est malade.