taxi

taxi-abidjan

#abidjan2017 : des chauffeurs de taxi en colère

La sécurisation des VIIIème jeux de la francophonie qui a ouvert ses portes à Abidjan le 21 juillet et ce jusqu’au 31 du mois fait grincer quelques dents dans la capitale économique ivoirienne. Abidjan est sens dessus-dessous et plusieurs stratégies sont mises en place pour assurer la sécurité des participants et donner fière allure à la ville.

panne de voiture

Le calvaire d’un voyage de vacance (2èpartie)

Une journée entière s’est passée et nous accumulons de plus en plus du retard. La nuit tombe peu à peu et nous voilà en peine brousse dans les ténèbres aux abords de KINDIA la cité des agrumes. A l’orée, une nuit cauchemardesque se peaufine. Des insectes piquants de tout genre virevoltent tout au dessus de nos têtes.

Zem : une belle rebelle

  Zem : une belle rebelle Lomé et Cotonou ont une triste langue commune depuis quelques années : le « Zem » ou le « Zemidjan ». Je devine déjà la question de beaucoup de lecteurs en cet instant précis : « C’est quoi zem ? » « C’est qui zem ? », etc.  Chers lecteurs, « Zem » est un moyen  de transport […]

image d'un taxi

La dame du taxi

Elle m’indiquait un taxi. D’un regard j’avais compris pourquoi elle l’avait choisi. C’était une sorte de gros berlingot rose bonbon qui n’avait rien en commun avec les autres taxis de Paris (de grosses berlines sombres), mis à part le lumineux qui trônait au-dessus de sa carrosserie.

image dune vieille voiture

Dans un taxi de Conakry (1)

A Conakry, en fin de journée, tous les moyens de transport sont validés quels qu’ils soient, taxi, bus ou même véhicule personnel reconverti à l’occasion en taxi (autrement appelé ‘’clando’’). Comment j’ai pris place dans le « clando » d’un grand papi dont la conduite était de la grande classe.

Logo Mondoblog

En route pour Livresque…

Un peu à la bourre, en route pour Livresque (plus d’infos ici : http://www.225nouvelles.com/livresque/) je décide d’emprunter un taxi. Je me lance donc dans la négociation. – Moi: Bonjour chef, je vais à Treichville au palais des sports, 1500 Fcfa? (j’habite dans les environs des deux plateaux) – Lui : Madame […]

Police ivoirienne : non mais raccroche quoi !

C’était l’une de ces matinées pourries où incapable de me sortir du lit, je ferme pour la énième le clapet à mon foutu réveil, qui n’arrête pas de me gueuler dessus à travers ses « dring dring », pour me rappeler que je dois me bouger les fesses, prendre ma douche et vaquer à mes occupations. Le sommeil est si doux parfois, surtout lorsqu’il fait un peu froid et que t’es sous la couette… Oh Seigneur ! Que ne faut-il pas sacrifier pour gagner sa vie !

Pas faire le ramadan c’est comme avoir 15 ans

C’était ramadan j’avais rien à dire, parce qu’il n’y avait rien à faire. Heureusement c’est fini, l’hypocrisie collective là. Perso je craque. Les rares cafés ouverts pleins de fattaras ( ceux qui jeûnent pas et qui vont aller en enfer, s’ils n’y sont pas déjà ) qui mangent des cigarettes, tellement ils en fument, boivent des cafés de manière compulsive, sous la lumière affreuse des néons, puisqu’il a fallu scotcher des feuilles de journaux sur les vitres, pour éviter au pauvre passant qui jeûne, la vue de ces vilains, ça me tape sur les nerfs.

commons.wikimedia.org

Comment «Pa Allemand » réussit à caser ses filles

Arrivé à destination, je sors le gros billet. A ma grande surprise, Pa Allemand me fait gentiment la monnaie. Il me tend même son numéro de téléphone sur un bout de papier, avec une tape amicale : « Appelle-moi, jeune homme, tu verras, les Allemands sont les plus forts. Parole de vieil homme ! »