taxis

Les taxis au Cameroun donnent la chair de poule

Il faut emprunter un taxi au Cameroun pour comprendre qu’on flirte avec la mort au quotidien. Peux importe le danger qui surviendra, impossible de vous échapper, parce que bloqués à l’intérieur. Les taxis dans mon pays sont devenus des grosses boîtes à torture ; pas de système de verrouillage intérieur, ni vide-poches, le dispositif d’ouverture de la vitre (manivelle) est quasi inexistant, pareil pour celui de la portière

Logo Mondoblog

Taxis de N’Djamena, des boîtes de conserve ambulantes

N’Djamena, une ville dont le nombre d’habitants ne cesse d’augmenter. Il y a d’innombrables moyens de transport collectif, des engins à deux roues et à quatre roues. Cependant, se déplacer dans la ville nécessite beaucoup de dépenses pour une personne qui n’a pas d’engin. À l’époque, pour monter dans un […]

Les gombotiers de midi

Les gombotiers de midi

Dans l’univers des chauffeurs de taxi abidjanais, la bataille pour la recette fait rage. Pour s’en sortir, il est hors de question de laisser le moteur au repos. Alors quand on est fatigué, on fait appel à ses copilotes pour assurer la relève… Lire la suite…