Vélophonie

Logo Mondoblog

Katmandou : pédaler dans le dal bhat

« Bicyle or die » annonce la sonnette de mon vélo. Je l’ai trouvée dans un magasin danois au Japon. Rien de plus normal. Mais la citation mériterait une recontextualisation pour les cyclistes de Katmandou.

Logo Mondoblog

Le vélo, autrement

Mon histoire avec le vélo a commencé il y a très longtemps. À l’époque, j’étais élève en classe de quatrième dans un lycée de Bafoussam, à l’ouest du Cameroun. Je me souviens que cette année-là, un de mes oncles m’avait promis un vélo si je réussissais au BEPC. Ok, j’avoue, je lui avais un peu forcé la main, mais le résultat était le même : j’allais recevoir un vélo, si je réussissais mon examen.

Logo Mondoblog

Le vélo et son charme désuet dans ma contrée !

Le vélo en Guinée n’est pas roi comme dans d’autres contrées d’Afrique. Pour apporter une once de lumière sur l’utilisation du vélo dans mon pays, il faut en préliminaire, commencer par soi, se prendre pour point de départ, mais non pour but. Je me dois donc de vous conter mon expérience personnelle.

Crédit image : tbs.com

Togolais, tous à vélo ! (Partie II)

Faire du vélo au Togo est une activité menée très souvent individuellement, hors d’un cadre organisé. Souvent pour se déplacer d’un endroit à un autre : d’un village à un autre, de la maison à l’école, de la maison au marché. Parfois avec un copain de quartier, avec une amie qui a besoin d’être soutenue parce qu’elle aurait honte toute seule et parfois aussi en famille (un papa qui sort avec sa fille de 7 ans et son fils de 10 ans).

Vue d'un parc à vélos en plein cœur de la Haye, crédit photo : Magloire Zoro

C’est quoi le vélo à votre avis ?

En septembre 2012, lorsque je mettais sur mon profil Facebook une photo où l’on pouvait me voir à vélo, en plein cœur d’une forêt située au centre ouest de la Côte d’Ivoire, je savais déjà l’effet de surprise qu’une telle image pouvait créer sur ce réseau social. Cette photo avait été d’ailleurs l’une des photos les plus « likées » de ma page, avec plus de 100 mentions « J’aime ».