violences

#JusticeForNoura : Noura, jeune soudanaise, mariée de force, aujourd’hui condamnée à la peine de mort pour avoir tué son mari qui la violait.

Selon l’indice d’inégalité de genre de l’ONU, le Soudan est classé 165 sur 188 pays. L’ONU souligne aussi qu’au Soudan, la violence contre les femmes et les filles est considérée comme répandue. En outre, le pays a des politiques faibles pour protéger ce groupe alors qu’il n’a pas signé la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Dernier point : le Soudan, pays où la population musulmane est majoritaire, ne considère pas le viol conjugal ni le mariage d’enfants comme un crime. #JusticeForNoura.

gangs-rdc

Pour l’amour du gang

A Kinshasa sévit un nouveau phénomène (peut-être pas si nouveau que ça, mais moi je viens de le découvrir, du coup…). Il s’agit du port de signes ostensibles d’appartenance à des gangs. Suivez plutôt. Le trajet des filles Zola avait toujours été une fille sans histoires, un peu trop réservée […]