El Hadj Thiaw, un polytechnicien qui tutoie les ondes à la Sonatel

Étiquettes

“Petit génie”. C’est le sobriquet que lui  avait collé son professeur de philosophie  en classe de Terminale S2 au Lycée  Moderne de Rufisque à l’issue de la  composition du premier semestre. Il  était classé premier. Brillant, bosseur et  peu bavard, Thiaw, comme l’appellent  ses amis, est reçu à l’examen du Bac  avec la mention Assez Bien. C’était en  2005. Le jeune homme venait de réaliser  un parcours sans accident. Enfin !  si.  Après quelques semaines de cours en  Terminale S1 (Sciences Exactes), il a dû  virer à 180 degrés et s’est retrouvé en S2 (Sciences Expérimentales) pour,  dit-on,  “fuir les mathématiques”.

Lire la suite de l’article…

Partagez

Auteur·e

arouna

Commentaires