Aboudramane koné

Histoire drôle: Compaoré, Dieu et le trône céleste! gbès est mieux que dra…

Cette  belle histoire est directement sortie de l’imaginaire des ivoiriens, peuple qui aime la belle vie. Tous, passe au crible de la dérision chez nous( le président Ouattara, Gbagbo,  la grippe aviaire, ebola) et bien sûr Blaise Compaoré.

Il était une fois, où Compaoré mourut. depuis qu’il avait quitté le pouvoir il avait perdu l’appétit, malgré que ses poches étaient pleines d’euros blanchis. loin de sa flopée de laudateurs, de ses scribes  et des tambours de Kossyam Blaise n’était plus compaoré. Alors, un beau matin, il pensa a se  donner  la mort. La mort, l’outre-tombe était la seule alternative qui s’offrait encore à lui pour redevenir politiquement vierge, lui qui hier avait voulu violer la constitution. Les idées venaient frapper à la porte de sa réflexion légendaire:  si lui Blaise on le dit Dictateur, lui au 27 petites années de règne, s’il arrivait dans les cieux , il était certain d’être le démocrate par excellence vis à vis de ce Dieu éternel éternellement au pouvoir depuis toujours. Il était certain que les habitants des cieux appelaient de tous leurs vœux au changement. Lui Blaise, qui n’avait pas compris comment le peuple burkinabè avait pu le chasser tel un malpropre, aujourd’hui, il le comprenait.  »Quand même, 27 ans c’est un peu trop! mais une éternité! Mettons nous à la place des anges et des morts vis à vis de ce Dieu qui refuse mordicus l’alternance démocratique » , se disait -il.

Blaise prit une corde. Il se dépêcha de se pendre, parce que connaissant Bongo père et Boutef le flic qui l’avaient devancé dans l’outre-tombe, ces derniers pensaient déjà au trône divin . Alors , il se pendit.

les anges vinrent annoncer au seigneur que Blaise, l’ex chef d’état du Burkina Faso était dans son royaume. Dieu demanda à recevoir tous ses « collègues souverains immortels »  qui avaient rejoins l’exil céleste. Une liste exhaustive fut dressée. Entre temps, Dieu avait décidé que le multipartisme devrait désormais être de mise dans les cieux. Ce soir, quand il recevra ses hôtes,  ils leur proposera un gouvernement de large ouverture.

 

Mandela, Alpha condé ..……

le trône tant convoité.
le trône tant convoité.

lorsqu’il arrivèrent chez le  seigneur, il prenait sa douche. Alors, il demanda aux anges de faire assoir ses hôtes dans son salon personnel. Ce que les hôtes refusèrent par respect pour le chef des lieux. Il fallut que dieu finisse de prendre sa douche et qu’il vint les supplier de le suivre dans son salon. Il leur demanda de s’assoir, tous les deux refusèrent de s’assoir dans  le gros fauteuil, qui était en plein centre du salon pour se partager le petit siège  à l’angle de la pièce. Après les avoir salué avec toute la déférence pour des  ex-présidents, Dieu leur annonça qu’il avait décidé de les faire participer  à la gestion de la citée céleste via un gouvernement de large ouverture. Mandela et Condé  acceptèrent en remerciant Dieu pour son sens élevé de la gestion publique et céleste. Ils se levèrent du petit siège et rentrèrent dans leurs tombes.

 

Bongo et compaoré……à votre tour!

le président Bongo
le président Bongo

lorsqu’ils frappèrent à la porte céleste, le seigneur se lavait encore. Il avait la mousse partout sur le corps. Les anges vinrent lui dire que comporé et bongo patientaient. Dieu demanda à ce qu’ils soient mis dans le salon des visiteurs.  »pourquoi Seigneur, aux uns votre salon personnel et aux autres le salon des visiteurs?  »  dirent les anges    » Ne  savez vous pas que mon trône s’y trouve?  s’il n’est plus là!  si blaise et compaoré s’y asseyent, je vous jure que plus jamais je l’aurai » dit le seigneur. Et automatiquement, la mousse sur la tête,  le seigneur sortit  en trombe vers  son salon personnel. Il trouva compaoré et Bongo entrain de lutter sur le plus gros des fauteuils de son salon personnel. Alors,  il retourna terminer son bain avant de revenir s’assoir sur le plus petit des fauteuils de son salon, pendant ce temps ses hôtes se battaient encore sur le plus gros des fauteuils .  Et dieu de dire aux anges   »par humilité, moi dieu est fait mon trône en plus petit et le fauteuil de mes visiteurs en plus grand ». Malgré leur insolence pour le maître des lieux qu’il est , Dieu proposa à Bongo, et compaoré, sa décision de cogérer les cieux avec eux en tant que vice-présidents chacun.

-« foutaise s’exclama les deux hôtes. le pouvoirs ça ne se partage pas. Divisons les cieux c’est mieux!

Dieu leur dis alors , qu’il avait déjà  son trône encré au paradis et qu’il leur laissait l’enfer!

-enfer oh, paradis oh en tout cas: président c’est président dit Compaoré

-bien dit frère, moi j’étais président du Gabon, mais j’étais plus riche que Bush père et fils réunis,  alors qu’on m’a toujours dit, que j’ai fait du Gabon un enfer pour les gabonais.

Alors bonne chance en enfer. gbès est mieux que dra….

 


NAITRE FEMME: n’est-ce pas prendre le meilleur départ pour la vie.gbès est mieux que dra…

Chez moi, on sculpte le sexe de son futur enfant. Tout est dans les préliminaires pour avoir un bébé de sexe féminin : les épouses mangent moins de sel, et les époux plus de sucre. Il parait ‘’qu’une femme ne saurait être originellement salée, surtout, moins sucrée’’. Résultats : Nous médecins, nos consultations sont devenues des casse-têtes chinois : les femmes sont de plus en plus hypotendus et les hommes de plus en plus diabétiques. Pour les familles, l’enjeu vaut bien le jeu.
gente masculine: une espèce en voie de disparition! gbès est mieux que dra..

apprécier le niveau du '' QI''
apprécier le niveau du  » QI »

Hier, une patiente, après avoir fait son échographie, comme si elle m’accusait, m’a dit : « doc, je vais encore faire un garçon ». Ah ,que le monde a changé ! Fini le temps où naitre femme signifiait porter la croix. De nos jours, être femme signifie porter la croissance économique d’une famille. Le produit intérieur brut (PIB) d’une famille se mesure dorénavant :
1- A son nombre de filles valides
2- Au niveau de scolarisation de sa population féminine.
Voici pourquoi, hier on répétait à tue-tête la phrase du père fondateur « le succès de ce pays repose sur l’agriculture ». Aujourd’hui, le père de famille lance à sa maisonnée : «le succès de cette famille repose sur toi. Toi, la gente féminine ». On disait aussi « mon fils, c’est mon café-cacao (mon investissement), c’est lui qui pérennisera mon nom », maintenant, on dit : « ma fille, c’est ma 3G, c’est elle qui fructifiera mon patrimoine et fera briller mon nom. ».  »La vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui et le ventre à ses raison que la raison elle-même ignore’’. C’est que, chez nous, un homme, il ne sert qu’à sa belle famille et une fille à sa famille. Ainsi, il n’y a pas meilleur investissement que la jeune fille chez nous. Si vous en avez 4 ou 5, on dira que vous avez une pépinière et qu’un jour ou l’autre la moisson sera bonne. Ainsi, vous pouvez prendre des crédits à gogo, inchallah, votre pépinière est là.  Mais, pour faire un bon retour sur investissement, les intrants ça compte pour beaucoup. Dès l’enfance , chez nous, on commence à ‘’ la cultiver’’ la jeune fille : beaucoup de laits corporels sous la peau, la jachère dans le cuir chevelu, le fluor dans les gencives…….. Et on est certain que la graine donnera une bien belle plante convoitée de tous. Chez moi, tout le monde est agriculteur d’une façon ou l’autre.

 

vocabulaire: les brouteuses, les bergères et les moutons de Panurge..Gbès est mieux que dra….

les brouteuses attendent les moutons de Panurge.
les brouteuses attendent les moutons de Panurge.

«ma fille, vraiment tu déconnes mal quoi. Regardes toi, Dieu, lui-même t’a tout donné, il a placé un trésor inestimable en toi. Regardes comment tu es belle ‘’et puis  on est pauvre. » Paroles de mère. Mais oh, dites moi, y a t-il une relation de cause à effet entre la beauté et l’argent?   l’argent de Wade (l’ex président sénégalais) est il beau ou vilain ? Je sais déjà votre réponse. gbès est mieux que dra….. Mais, cet argent attire ou pas les belles filles Dakaroise ?
Gare-à-vous! si la fille qui sort d’une telle réunion familiale, ( le conseil de guerre) armée des conseils de sa mère , tombe sur vous, soyez sûr: vous tomberez. Aussi, elle fera tout pour que vous lui mettiez la corde au cou, mais en vérité, c’est elle qui vous passe la corde au cou, vous transformant en mouton de Panurge (En France, il parait ma sœur Rita, qu’il y a des cochons à Paris.lol). Mes sœurs, chez nous, on  les appelle les «brouteuses », elles broutent dans les prés financiers verdoyants de leurs moutons de Panurge.
Femmes: trop d’avantages liés au genre sexe.  Gbès est mieux que dra……

une femme à la tête plus pleine que le soutien-gorge!
une femme à la tête plus pleine que le soutien-gorge!

La tête d’un homme à tout l’air d’un capharnaüm quand il voit une femme. Le DG cherche l’intellectuel au CV sexy. La majorité d’entre eux, ne voient pas son niveau intellectuel mais le niveau de sa poitrine ( 3 ou 4 ou 5 sur l’échelle de Richter), ils ne voient pas le niveau de son QI , mais le niveau de la première lettre du vocable QI. Quelque soit leurs verres correcteurs, ils ne la verront jamais de la tête aux pieds, plutôt un Zoom du cou au genou. Et pourtant, qu’elles ont la tête pleine mes sœurs , et si belles d’ailleurs.
Galamment….. gbès est mieux que dra…


BLAISE COMPAORE: le Maroc refuse la CAN 2015 pour accueillir  »ébola » gbès est mieux que dra..

Blaise compaoré a quitté précipitamment Abidjan pour le royaume chérifien. Ceci dans les heures qui ont suivi le soulèvement des soldats de rang à Abidjan. celui que le peuple burkinabé a surnommé  »ebola » a t’-il fait peur au pouvoir d’Abidjan ? simple coïncidence, même si, pour que Blaise ai été  à l’aise sur les bords de la lagune ébrié, il aurait fallu lui bâtir un palais de Kossyam dans les encablures de celui  d’Abidjan. et voici que Blaise, depuis qu’il a quitté son trône qui lui collait mordicus aux fesses depuis 27 ans , semble devenu léger comme coton, se laissant emporté par l’harmattan révolutionnaire d’une capitale à une autre.

la présence de Comparé a quitté Abidjan.
Comparé a quitté Abidjan.

 

SAS: un monarque fugitif dans la cité royale.. gbès est mieux que dra.

la cabale de blaise compaoré!
la cabale de Blaise compaoré

Il est certainement parti de nuit, au moment où, même son ombre se confond à la nuit. Certainement parti avec la vitesse d’un étalon et la vigilance d’une chauve-souris malgache. le fugitif n’a pour seules armes que ses pieds et son intuition. si vous l’aviez vu il serait certainement dans un tissage de Chantal( sa femme), un look de coupeur-décaleur fuyard- décaleur. on a pas besoin d’être du FBI pour savoir qu’il avait peut être un passeport ivoirien  avec la mention  » Blaise Compaoré  comparé ». toujours comparé mais jamais égalé.  pas de comparaison donc avec  Hissen Habré, parce que tous les fugitifs ne finissent pas en prison, surtout quand on vient du pays des hommes intègres.

Ouattara a certainement accompagné son hôte à la frontière, avant d’écraser une chaude larme – »  Blaise……..blaise » .

-« frangin dit pas mon nom, on pourrait me reconnaitre, ai le compas dans l’œil quand même ».

_ok, mon beau-frère  « le compas »,  vas je ne te hais point. vas ne te retournes pas. vas! avant qu’ils ne lâchent les chiens de la justice Burkinabè à tes trousses ».

-« merci frère, j’ai aimé ta générosité, le gîte, les plats d’attieké et le poisson thon, surtout ma première nuit à Abidjan , où je suis venu avec une faim contractée depuis Ouaga. Tu t’imagines la saveur que j’ai pris à déguster un plat de Garba, moi qui suis habitué au frappé de caramel accompagné du bon vin gaulois! Merci beau-frère. un conseil d’un ex-président à un futur ex-président: il faut toujours savoir partir. Vaut mieux partir tôt et calmement , que tard et précipitamment. cela dit, laisse moi partir ». Que c’était certainement émouvant.

le paradoxe chérifien: ébola, c’est ébola! gbès est mieux que dra…( un clin d’oeil à mes amis mondoblogueurs Willfokam et judith)

ébola , c'est ébola
ébola , c’est ébola

le Maroc a refusé catégoriquement d’organiser la CAN 2015 pour raison d’ébola et voila qu’il décide d’accueillir « l’ ébola du peuple burkinabè ». Ainsi dit, les stades de rabat et autres  seront transformés  en centres de décontamination, certainement. Au moins ils serviront à quelque chose. gbès est mieux que dra..


Bruit de bottes à Abidjan : 24 H chrono. Gbès est mieux que dra….

Quand nos FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) marchent, bruit de bottes et bruit de lèkès s’entremêlent. Hier, 8 400 caporaux et d’autres soldats de rang ont paralysé Abidjan. Et même si, Compaoré l’acrobate-voltigeur est dans les faubourgs d’Abidjan, il ne fallait pas y voir de sa part une tentative désespérée de délocaliser son trône de Kossyam  au palais de la lagune Ebriée. « J’avais dit oh. Blaise, c’est Compaoré, là où il passe, il y a toujours un coup d’Etat. « Un chien n’a jamais changé sa manière de s’assoir» a vite fait de lancer un  » titrologue ivoirien  ». Pour moi, on ne s’assoit jamais sur un banc comme on s’assoit sur un fauteuil, encore s’il était présidentiel. Gbès est mieux que dra…

la une d'un journal pro-Gbagbo
La Une d’un journal pro-Gbagbo.

Les faits d’armes d’une folle journée de rumeurs!

Hier, 10 h- 10 h 30, le SMS que je reçois est une véritable bombe  » Abobo est sous les balles  ». On parle aussi de Yopougon, Korhogo, Daloa, Bondoukou. Bouaké aussi, avec en point de mire la prise des locaux de RTI (Radio télévision ivoirienne) Bouaké. Çà tout l’air d’une mutinerie à fragmentation nationale qui pourrait exploser en un coup d’Etat. La rumeur 4 Giga enfle et les réseaux sociaux s’y mêlent. Les étudiants de la faculté de médecine sont priés d’entrer à la maison. Les amphis et salles de cours ferment, les magasins d’ Abobo aussi. Le trafic routier est ralenti et les agressions se multiplient.

Un tour aux renseignements intérieurs : qu’un simple bizutage du nouveau pouvoir d’Abidjan !

La grande muette voyant que le gouvernement était sourd à ses revendications salariales et coopératives a décidé de parler. Quand un muet parle, surtout une grande muette, surtout avec les armes sous la langue, il va de soi qu’on a beau être congénitalement sourd, on s’arrange à distinguer les bruits des kalachnikovs de ceux des DJ. Aussitôt, les ministres de la Défense et de l’Intérieur montent au créneau avec une série de communiqués  » le président de la République vous a compris. Sa réponse face à vos revendications, elle est positive et elle est sans ambages  ».

 

Mes généraux, garde-à-vous ! : ça se gère une troupe ! gbès est mieux que dra…

 

la une du journal pro-Ouattara.
la une du journal pro-Ouattara.

Les ministres de la Défense et (à un moindre grade) le ministre d’Etat ministre de l’Intérieur ont manqué de tact dans la gestion des soldats de rang. Et cela devrait valablement leur coûter des galons et des étoiles. Comment une question aussi banale que les revendications salariales a pu se muer en un véritablement mouvement d’humeur général. Encore que, dans les heures qui ont suivi le soulèvement, toutes les revendications des ‘ ‘mutins  » ont été traitées et le contentieux épuré. Le pouvoir vient ici, par négligence coupable, de donner le fouet à l’armée pour se faire battre à l’avenir. Avec l’armée, on prévoit toujours. Il y avait forcément des murmures dans les casernes avant que les bruits de bottes ne se fassent entendre. Gbès est mieux que dra…

 

Les leçons d’une défaite du pouvoir! gbès est mieux que dra

 

Ouattara est'il ''indéboulonnable''?
Ouattara est-il ‘ ‘indéboulonnable  »?

Dans les écoles de guerre, on n’apprend pas à jouer au foot. Gbès est mieux que dra… Voici pourquoi, toute situation dans les casernes s’apparente à une loi binomiale avec ses deux variantes : échec et succès. Jamais de nul. Le pouvoir d’Abidjan, qu’on pensait  » indéboulonnable » a en tout cas, perdu hier, quelques vis et même vacillé sous la manœuvre des mécaniciens (en partie) reconvertis militaires avec la crise post-électorale. En 24 h chrono, le pouvoir a montré ses points faibles. S’il est peu probable que l’armée  dans sa configuration actuelle a pu braquer le canon contre Ouattara, elle lui a quand même montré la crosse du fusil. Ceci ouvre la boîte de pandore et alimente les fantasmes de ceux qui en Côte d’Ivoire (surtout hors du pays) ont toujours pensé : que seul un coup d’Etat pourrait faire partir démocratiquement Ouattara  du pouvoir.

Appelez-moi les démineurs s’il vous plaît : ma propre bombe sous mes pieds.Gbès est mieux que drap… à suivre.

 


Incroyable ! une rébellion décime le cerveau de Bouteflika…gbès est mieux que dra….

Boutef le flic,  l’homme qui depuis 15 ans, de sa fenêtre, surveille l’Algérie (grande cinq  fois que la France), était venu en France pour se faire surveiller la santé de son territoire cérébral (pas plus de 25 cm de rayon). Autant dire, qu’en Algérie, on préfère les scanners à la police qu’à l’hôpital. Ainsi, tout, paraît être misé sur la sécurité intérieure, la surveillance intérieure des Algériens au détriment de leur sécurité sanitaire.gbès est mieux que dra…

 

Bouteflika lutte plus pour son pouvoir que pour sa santé.
Bouteflika lutte plus pour son pouvoir que pour sa santé.

Je vous explique  tout, de façon médicale, normal je suis médecin. Si le corps d’Abdelaziz Bouteflika  était un territoire national ( et en réalité, il l’est autant que l’Algérie, avec un budget propre appelé budget de souveraineté, un PIB élevé, mais, un mauvais indice sanitaire). Je disais, si le corps de Boutef était un pays, le centre névralgique où le pouvoir d’Etat serait concentré c’est son cerveau, en médecine on dit le centre nerveux.

On ne peut pas poursuivre deux pouvoirs exécutifs à la fois, trop dur, même si en Afrique, on cumule aisément, les postes ministériels, de député et de maire. gbès est mieux que dra… Bouteflika, sachant, que ses forces d’hier le lâchait et ne lui permettait plus d’ assurer les présidences  entre son palais d’Alger et les neurones de son cerveau, Boutef le flic a vite fait son choix. Il  a depuis lors, oublié que son corps était un État en part entière, autant que l’Algérie, pour lequel, une vacance de pouvoir même d’un jour était synonyme de désordre . Ainsi, a t-il  surveillé pendant près de 15 ans son palais d’Alger, de jour comme de nuit, dormant à ses portes les paupières ouvertes.  Du coup, il a volontairement oublié de surveiller son propre centre nerveux, son cerveau, le pouvoir de son territoire intrinsèque. Résultat : une rébellion. Où? pas à Alger, impossible! Mais, contre le pouvoir cérébral d’Abdelaziz Bouteflika, celui qui permet à son corps-pays de se mouvoir de façon dictatoriale depuis 77 ans de vie.  Une rébellion appelée AVC ( accident vasculaire cérébral) a depuis quelques temps séquestré un pouvoir à l’agonie, et  refuse mordicus de vider les lieux. Paradoxe, Boutef, qui a confisqué le centre nerveux des Algériens depuis belle lurette, n’a pas encore trouvé la parade pour se débarrasser, même manu militari d’une néo-rébellion. Au grand soulagement de ses opposants , qui s’en sont toujours remis à l’armée divine pour faire tomber Boutef au propre comme au figuré. Alhamdoulilahi……gbès est mieux que dra…
Une histoire  d’archéologues et de scribes! gbès et mieux que dra…

 

algerie

L’Algérie, depuis l’ère Bouteflika est un sarcophage. Boutef : la momie des lieux. Une momie au pouvoir, voici le film d’horreur que les Algériens  sont contraints à regarder. Il est temps, grand temps  de donner à César ce qui appartient à César: une momie, même par extraordinaire encore en vie, c’est fait pour les musés.gbès est mieux que dra….

Je suis Ivoirien, mais je n’aurais pas voté Bouteflika…Gbès est mieux que dra..

 

C'est par ce que j'aime l'Algérie.
C’est par ce que j’aime l’Algérie que les Algériens. gbès est mieux que dra..

 


CAN 2015: le coup de boule de la Guinée equatoriale au Maroc. A qui le carton rouge.gbès est mieux que dra….

Au foot, ça s’appelle un contre-pied parfait, le coup du sombrero, un drible non pas à la Leo Messi ou à la CR7, mais à la Issa Hayatou. les puristes du foot-école et les supporters ouest-Africains ont sorti tamtams et vuvuzelas pour saluer la prouesse tactico-technique de la CAF( confédération Africaine de football).

 

la CAF a choisi la Guinée equatoriale
la CAF a choisi la Guinée equatoriale

 

Jamais l’incertitude issue du football n’a été autant vraie, tant le suspense aura été de mise  jusqu’au coup de sifflet final. Il aura fallu un Issa Hayatou des grands jours.L’ emblématique meneur de jeu, N° 10 et indeboulnnable capitaine de la CAF a  évité de justesse à son équipe l’humiliation suprême. Tout c’est joué dans le money-time, les arrets de jeu: un centre au corbeau comme on dit dans le jargon, c’est à dire une passe Royale (au-dessus de qui? du roi Mohamed VI) d’Issa Hayatou  à son complice de tous les jours: Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.  »Le sulfureux et fantasque  attaquant de pointe » de la Guinée équatoriale n’a pas tardé à se mettre en évidence. Même si, plus d’une fois, on a décrie ses excès, son train de vie pompeux, sa légendaire maladresse, cette fois-ci, c’est  un but royal dont il nous a gratifié. Lui, qui avait été expulsé des éliminatoires de cette CAN 2015 pour fraude, autant dire un retour en grâce sur l’aire de jeu. L’organisation de la CAN 2015,  apporte une bouffée  de confiance et d’audience à celui pour qui, quitte à marquer contre son camp, il faille le faire,pour terminer soulier d’or, plaire à son égo et à son clan. Bravo Obianginho, Tedorodinho, Mbasogoninho!.

une passe, même du vieux Hayatou! un but, même du sulfureux Obiang Mbasogo! c’est la CAN qui gagne, et teodoro qui brille de nouveau aux yeux de la communauté sportive internationale. c’est aussi tout ça, le foot-business ,avec ses pétrodollars, son argent pas toujours propre et ses  »qataris Africains ».

 

Entre le roi et Obiang, il y a forcement un consciencieux et un irresponsable  dans l’histoire. gès est mieux que dra… (à suivre demain, soyez là).


Blaise Compaoré ou l’histoire d’un acrobate-voltigeur! Gbès est mieux que dra…

On le savait acrobate de la vieille école. Avec pour maîtres les Bokassa et autres Moboutu  et pour condisciples les Mugabé et autres Théodoro Obiang N’Guéma. Voici pourquoi, on le savait capable de jongler avec la constitution, en sautant d’un article à un autre. Du moins on le pensait et lui- même s’en savait capable. Alors, il voulu s’attaquer à son propre record d’invincibilité. Celui-ci était un record de longévité pour un acrobate-voltigeur. Pour cela, il fallait s’attaquer à l’article 37 de la constitution. Il en était décidé. C’était lui, Blaise l’acrobate-voltigeur au compas dans l’oeil dont les envolées étaient aux arabesques compliqués. Qu’importe l’usure du temps, c’était quand même lui Blaise,  se disait il? Le énième voltige ou le voltige du vertige! Et pourtant, il avait perdu de sa fraîcheur. Il avait certes de l’expérience mais plus d’espérance. Sa barbe, jadis d’un noir rayonnant avait blanchi sous le soleil de Ouagadougou. Notre acrobate-voltigeur incarnait le passé mais croyait être l’avenir. Ce soir, lui l’acrobate-voltigeur avait décidé de défier ses vieux os dans un face à face avec son ombre, dans un face à face avec son peuple. A tous ceux, qui pensaient qu’il n’était plus bon pour le service, tous ces hiboux aux yeux de vipères, ils leurs fermeraient le clapet . Non, lui l’acrobate-voltigeur ne connaitra ni la nostalgie du futur ni la pesanteur de l’oubli. Alors que sa cour de laudateur lui rappelait ses heures de gloire, notre vieil acrobate-voltigeur prit appuis sur la constitution et s’ élança. Il tira tellement sur la corde constitutionnelle qu’elle se déroba sous ses pieds. Le voici donc dans l’air, les narines ouvertes respirant l’air sec et chaud. Le voici dans une trajectoire qu’il n’avait pas tracé. Cette maudite constitution s’était dérobée sous ses pieds, lui l’acrobate-voltigeur! Mais c’est quand même lui, Blaise le condisciple à Kabila fils et l’élève à Bokassa, passé maitre dans l’improvisation! Alors malgré son faux départ, du haut de ses 27 ans de voltige, il ne devrait retomber que sur es pieds. Mieux les deux pieds  dans son trône. Ainsi, en dépit du vertige de sa hauteur, il souriait, défiant un peuple spectateur. Tellement sûr de lui qu’il en faisait un peu trop: des figures dont lui seul en avait le secret. Sa cour de laudateurs applaudissait et le peuple le regardait. Il alla même jusqu’à tutoyer les cieux ,mais jamais ne s’attendait à toucher le sol. Au pire des cas il retomberait sur son trône pensait il. Alors, il se laissa aller, il ferma les yeux, croisa ses pieds depuis le sommet de sa hauteur. Il ne pouvait retomber que sur ses pieds et dans son trône, pensait il. Hélas! Quand il rouvrit ses paupières, il était par terre, étalé sur le ventre. Le peuple acclamait et sa cour de laudateur pleurait. Il était une fois un vieil acrobate-voltigeur qui oublia qu’il venait du pays des hommes intègres. Gbès est mieux que dra… Adieu, que ton âme se repose à jamais en paix!


Le Maroc rejette la CAN 2015 : racisme de nègres! gbès est mieux que dra….

l'Afrique de l'ouest humiliée par le Maroc
L’Afrique de l’Ouest humiliée par le Maroc

 

Pour moi, le racisme se définissait comme l’exclusion des Noirs par les Blancs. Une définition bien raciste je l’avoue, mais que je tirais de la vérité historique dont les faits en blanc et noir, (à vrai dire plus en  noir qu’en blanc)  sont unidirectionnels .

Je ne suis pas un académicien, je ne suis qu’un supporter, et je ne demande qu’à le rester. Voici pourquoi, je vous pose cette question : quand un Noir exclu un autre Noir (un peu plus noir que lui, en clair un nègre !), ça s’appelle aussi le racisme ou pas ? Encore, si on parle de  football, où le fair-play doit être de mise.  Sous d’autres cieux, d’autres terrains (hors d’Afrique), on aurait crié au hooliganisme contre les supporteurs ouest-africains. Mais le Maroc, l’a bien fait.

On n’a pas le même teint, mais on a la même couleur! gbès est mieux que dra…

Si cela avait été la France  »Lepeniste » qui aurait sorti  » on ne peut accueillir toute la racaille du monde « (pour parler du contingent maghrébin dans les banlieues françaises), on aurait crié au génocide, tentative verbale d’épuration raciale. Mais, le refus du royaume chérifien d’organiser la CAN 2015 est tout comme. En ce refus, je vois sa majesté Mohammed VI lancer depuis son trône royal « on ne peut accueillir, toute la misère subsaharienne (Ebola) ». Alors, où sont passés tous nos ‘’pseudo panafricanistes’’ qui criaient urbi orbi aux effets de manche de maître Nicolas Sarkozy depuis son palais de l’Élysée.

Il n’y a point de petits racistes ! gbès est mieux que dra….

Qu’on ne m’invoque pas, l’alibi de la sécurité sanitaire que brandit le Maroc. Le système de santé marocain est l’un des plus performants  d’Afrique (le président Gbagbo allait s’y détartrer les dents). Ainsi, le Maroc aurait pu faire face à l’organisation d’un événement aussi populaire que la CAN. Et ce, même si le risque zéro n’existe pas.

 

J’aurai pu accepter la décision du Maroc de ne pas abriter l’événement le plus attendu par les amoureux du ballon rond, si et seulement si…..  Si et seulement, dans la même logique le Maroc avait aussi refusé  d’organiser la coupe du monde des clubs. Mais, les enjeux ne sont pas les mêmes et le peuple marocain a trop longtemps rêvasser de voir le real de Madrid et  CR7 ( Christiano Ronaldo) en chair et en os. En somme, un rêve de galactique ! gbès est mieux que dra….

la CAF à exclu la participation Marocaine à la CAN 2015
la CAF a exclu la participation Marocaine à la CAN 2015

 

En demandant le report de la CAN de 6 mois, si elle devait l’organiser, le Maroc ne refusait pas catégoriquement l’idée d’organiser la CAN 2015, mais à une seule condition (et c’est bien là l’indécence de la proposition marocaine) ’’  que toutes les équipes qui ont pour coéquipier Ebola (Guinée, sierra leone, Liberia) ne participent pas à la fête du football’’ pouvait on lire en filigrane. Mais de qui se moque-t-on ? Encore que, ces équipes visées sont à la ramasse dans leurs poules de qualification, donc pas certaines d’être de la CAN 2015. Manque de solidarité  de la part du Maroc, dira t’on? Non! Surtout pas, quand les autres pays Africains ont vite fait de fermer leurs frontières maritimes, terrestres et aériennes.

Quand le niqab tombe…. Gbès est mieux que dra…

C’est fort hyperboliquement exagéré, je le reconnais, mais, laissé moi vous dire que le voile commence à tomber à fuir et mesure.  L’Afrique blanche est de plus en plus repliée sur elle-même telle l’ île du naufragé. Depuis quelques temps, journalistes et migrants ne tardes plus à tirer la sonnette d’alarme. Le très sérieux magasine panafricain  jeune Afrique y avait consacré  sa une. C’est un fait,  le Maghreb tant de plus en plus à se rapprocher de Zagreb et à s’éloigner de Dakar, Lubumbashi et autres Kinshasa. Les politiques d’immigration, avec leurs chasses aux migrants subsahariens sont de plus en plus mal digérées par les chancelleries ouest-africaines. Autant dire, que la périple royal de Mohamed VI dans les pays d’Afrique noire (cote d’ivoire, Gabon, mali)   en cette année 2014 était une manière de rectifier le tir. Mais, avec cette autre humiliation, autant dire abat le ROI. gbès est mieux que dra..


« tu es marié(e) ! »: youpi, c’est ce que j’aime. gbès est mieux que dra…

la convoitise de tous!
la convoitise de tous!

Chez moi, les femmes mariées raffolent des hommes célibataires et les femmes célibataires adorent les hommes mariés. C’est un peu l’infidèle dialectique du (ou de la) célibataire et du (ou de la) marié(e). Chez nous, être marié(e), c’est le début d’une carrière promettante en infidélités, une carrière émergente pour reprendre un terme bien chère à notre président de la république (lui-même, de ses propres dires, à la cane, au chapeau et à la sciatique émergents).

 

Ainsi dit, les coureurs de petites aventures, celles qu’on appelle ici ‘’les rapides’’ pour dire que ça ne dure qu’un feu de paille, ceux-là, ont vite fait de se remplir leurs 10 pauvres doigts de bagues. La chance, elle se crée, ils disent. Gbès est mieux que dra.

 

Chez nous, on ne vous laisserait pas le choix, dit-on. Une bague aux doigts , plutôt une alliance au doigt (mes sœurs savent faire la différence) et vous êtes certain de vous faire un bon carnet d’adresses de « pointeuses », spécialistes en embrassade, en’’ bisoutage’’, en attouchements ou, de « pointeurs » prêts à vous donner dans un hôtel de luxe, la peau de leurs sexes, eh que dis-je de leurs fesses contre la tienne. Gbès est mieux que dra…

Gbès est mieux que dra…. C’est maintenant pour mes compatriotes un subtil jeu de cache–cache chinois, plus que ça : un bel honneur, que de faire tomber à leurs pieds, la femme ou l’homme d’un(e) autre. Un peu, comme dans les films à l’eau de rose (dont ils raffolent tous), où l’amant en saladin-cupidon des tropiques, ou l’amante en Néfertiti, viendrait sur un cheval blanc, les délivrer du tabou sociétal et sexuel. Surtout à mes compatriotes, ne leur parlez pas de roman, même si c’est à l’eau de rose ou au jus d’eucalyptus, ou que sais-je encore. Romans ! Mes compatriotes détestent cette rhétorique bien préhistorique, en ces temps du numérique et des TIC. Gbès est mieux que dra….

 

Sérieusement, les ivoiriens (mesdames, vous êtes dedans aussi et moi peut être) sont devenus infidèles jusqu’au cou, excusez-moi du reste, infidèles jusqu’aux cheveux (pour les vieux et les vieilles, jusqu’à la calvitie). Gbès est mieux que dra…

Après que vous soyez passée à la casserole, madame, (c’est ce qu’on dit ici, pour dire qu’une telle est passée dans son lit)……… Donc, après que vous soyez passée à sa casserole, qu’il vous ai fait sauter à sa libido pour les délices de son bas-ventre, comme on saute les légumes à la vapeur pour les délices de son ventre. Soyez en sûr, il (le célibataire ivoirien) se tapera la poitrine en disant à son ami ‘’je suis un chef’’. Oui, un chef cuisinier, cordon bleu. Qu’est-ce-que tu crois, il t’a cuisinée madame. Gbès est mieux que dra. Aussi, elle, la célibataire ivoirienne, après « s’être tapée son homme marié » comme on dit ici, se tapera les poches pleines devant ses amies en disant ’’pitié pour sa femme, tout travail mérite bien un salaire’’. On en rigole presque à baby .gbès est mieux que dra.

 

Une phraséologie  inventée ou redéfinie pour être sociologiquement ‘’pudique’’ à vu le jour. Jugez-en de vous-même. Gbès est mieux que dra…, les femmes parlent de ‘’petits pompiers’’, censés venir en urgence avec un arrosoir pendant dans le slip, allumer un autre feu charnel en elles, avant d’éteindre l’incendie qui les consumait, sans que leurs corps ne calcinent pourtant à l’œil nu. (Trop difficile à expliquer !). gbès est mieux que dra….. Les hommes, eux, parlent de façon sulfureuse de « troisième bureau » aux horaires de travail diaboliquement nocturnes, au nom d’un sacro-saint bénévolat impersonnel. C’est à croire, que les ivoiriens sont subitement devenus des bourreaux de travail. Diantre, même les chômeurs ont un troisième bureau ! Paradoxalement, ici, on est chômeur et on travaille. Chômeur-travailleur, un   clair–obscur qui a tout son sens. Gbès est mieux que dra… Vous n’y comprendrez rien, c’est un peu comme la sainte trinité quoi ! Alors, appelez moi Hollande et Obama, qu’ils viennent chez nous apprendre, comment on redresse une simple courbe du chômage en un coup de rein ou de hanche. Dites moi, donc on n’apprend pas ça à Harvard ? Mais, dis donc…… Abidjan a évolué ! Vous me diriez que c’est  l’hôpital qui se moque de la charité. Je vous répondrai que NON, C’est tout comme Senghor qui dirait « j’apprends le français, au petits français de la France ». gbès est mieux que dra….

 

J’aurai même appris que ceux et celles qui se prénomment fidèl ou fidèle, mon vieux ! Ce sont des fidèles invétérés de l’infidélité chronique. Mais, ce qu’il y a de magique  chez les ivoiriens, c’est que chacune de ses escapades, ils les vivent passionnément en sachant bien que le mur des lamentations, c’est pour demain. C’est pour les ivoiriens je connais, sinon, il parait que les Guinéens, les congolais et maintenant les Sénégalais ….. Humm. J’ai rien  dis oh! gbès est mieux que dra….

 

Voici un refrain de la célèbre imitation du morceau ‘’ jésus est la solution » du révérend Bouafo, par l’artiste-comédien ivoirien Agalawal   » tu es mariée et tu es infidèle, mais attention, le jour où ton mari va t’attraper…..il y a de l’espoir pour toi. Jésus est la solution, il y a de l’espoir pour toi. Même si ton mari te mets à la porte, il y a de l’espoir pour toi. »


Le peuple Burkinabé parle à l’union Africaine. Gbès est mieux que dra..

Abat les dictatures constitutionnelles et leurs constitutions dictatoriales!

Abat les présidents immortels et leurs premières dames éternelles!

Abat les monarchies présidentielles et leurs patriarches de présidents!

Abat les despotes, satrapes et autres autocrates déguisés démocrates!

Abat les coups d’état et les coups de l’état!

Abat les militaires-présidents et leurs présidences militarisées!

Abat les parlements aux ordres et leurs désordres parlementaires!

Abat…….. Abat…………… abat!

La patrie ou la mort nous vaincrons!

 


L’EXIL DE COMPAORE: c’est déjà le bordel! gbès est mieux que dra..

un exil subordonné à la justice burkinabé
un exil subordonné à la justice burkinabé.

Beau, après t’avoir souhaité le traditionnel Akwaba de bienvenue, voici venu le temps de te dire mes gbès. gbès est mieux que dra…. la vérité rougit les yeux, mais ne les casse pas. je sais que tes pupilles  sont déjà bien rouges, rouges bordeaux comme bissap. Je sais aussi , que la nostalgie t’anime et que c’est certainement pas le bon moment pour te cracher des vérités fumantes. Mais, qu’importe Beau.

Il se raconte beaucoup de choses sur toi. Et il n’y a jamais eu de fumée sans feu. Parlant de feu, il se dit que tu en as  mis au Liberia, au Togo , en Côte d’ivoire: ton  »beau pays », celui de ta femme Chantou.  Comme l’a dit l’artiste Tiken Jah FAcoly  » ils allument le feu, ils l’attisent et après ils viennent jouer au pompier. on a tout compris ». J’espère que l’infatigable médiateur que tu as été, ne se retrouve pas dans cette chanson au refrain révolutionnaire. Oui, te retrouver j’ai dis, parce que depuis que tu as  déserté ton palais ,tu as perdu la notion du temps et de l’espace (bof, tu n’as pas oublié la route qui mène droit chez ta belle famille, ça veut dire que ce sont tes émotions qui ont été touchées et pas ta conscience).

Beau, il paraitrait, je dis bien il paraitrait, que les juges Burkinabés veulent  »faire ta sauce », que tu seras cuisiné les jours à venir. tu sais bien qu’ils vont faire l’audit  de ton règne de carnivore budgétivore. tu t’imagines! 27 ans! Regardes un peu les Wade. Karim est devenu plus chauve que son père, depuis qu’ils ont quitté le pouvoir. trop de problèmes sur sa tête. Pour seulement un quinquennat, on les a accusé de tous les délits de la terre, d’avoir détourné des centaines de milliards. seulement 5ans, beau! Et toi, tu as fais presque 6*5 ( six fois un quinquennat). beau, s’ils sont malins, qu’ils commencent à sortir les calculatrices aux mémoires à l’infini. Qu’ils sortent aussi tous les dictionnaires juridiques et les superlatifs juridico-littéraires : enrichissement sauvage, sauvagement rapide, exponentiellement rapide, crime contre le développement rural, viol de la démocratie. eh beau! voici que tu es même devenu violeur. tu es tombé trop bas, donc notre sœur Chantal t’as pas suffit, fallait que tu violes! qui de surcroit? la démocratie! Encore grave, sans son consentement et sans protection aucune, sans aucun préservatif constitutionnel! eh beau , tu étais trop galant pour ça! où est passée ta dignité, ta pudeur.

 

Beau, il paraitrait, que dans ton placard au palais de Kossyam, placard dont les battants sont en marbre et les serrures en or,. Ils paraitrait que dans ce placard, on a retrouvé  toutes les folies de Chantou, ses jouets de luxe, mais surtout des fantômes. c’est quoi ça encore beau, me dis pas que, ce que les gens disent est vrai. tu parles pas beau!……. tu parles plus! répond moi au moins!

 

OK. En tout cas, ici c’est chez toi, un peu comme chez toi parce que c’est la famille de chantou. mais, sache une seule chose, c’est que nous même avons  expédié un de nos frères manu militari à la CPI, pour qu’il aille répondre de ses actes. Un frère de sang, même père, même mère.  Tu le sais bien, puisque tu as participé à la réunion de famille ce jour là. rappelles toi  »beau ».

 

Aussi, si le parquet  Burkinabé te réclame, tu devras  répondre de tes actes,  »beau ». le salut est personnel. Saches que, on ne t’abandonnera jamais, que ce soit en prison ou ailleurs. Et d’ailleurs, tu pars quand! parce que ton séjour ici, il paraitrait que c’est aux frais de la belle famille. Et comme l’étranger est toujours roi chez nous, c’est  une vie royale que t’offrira notre chef de famille, chef de l’état de surcroit, avec des dépense royales aux frais de la belle famille de surcroit! gbès est mieux que dra...


L’EXIL IVOIRIEN DE COMPAORE : C’est déjà le bordel ! gbès est mieux que dra…..

la présence de Comparé en cote d'ivoire décriée!
la présence de Comparé en cote d’ivoire décriée!

Déjà 4 jours qu’il a trouvé exil en Côte d’ivoire, son ‘’beau pays’’, celui de son épouse Chantal. Et depuis, ça sent le brulé dans le microcosme politique ivoirien. Son arrivée a mis le feu aux poudres. Pour qui s’est renseigné sur le passé de Blaise, quand on parle de feu et de poudre……. Rébellion et coup d’état ne seraient pas loin. Gbès est mieux que dra….

Ainsi depuis 4 jours, la question du choix de l’exil, de l’ex-lieutenant du capitaine Sankara divise les ivoiriens. Le feu qui couvait à refait surface, avec lui, la guéguerre entre ’’patriotes ivoiriens’’ et ‘’panafricanistes ivoiriens’’, entre presse bleue (proche de l’opposition) et presse verte (proche du pouvoir).

AKWABA ‘’LE BEAU’’ AU PAYS DE TA FEMME CHANTAL……

On ne te demandera pas les nouvelles ‘’beau’’. On a appris que le peuple Burkinabé t’a arraché ton trône qui te collait mordicus aux fesses depuis 27 ans. Yako, comme on dit ici ex-prési. Ex-président, faudra bien que tu t’habitues maintenant   à ce néologisme si nouveau pour toi, l’ex machiavel de Ouaga la belle. Ex président, loin des senteurs, des parfuns et des honneurs du palais de kossyam, il parait que tu voulais en faire ta résidence de rétraite. Il se disait aussi, que tu comptais prendre une femme de retraite, une rivale à notre sœur chantal, pour te faire de bons petits plats pendant ta retraite que tu voulais paisible. Mais, on en parlera quand tu te seras bien reposé. ‘’Beau’’, on espère et on sait que tu as toujours les reins bien solides, c’est à dire que ton compte est bien plein encore, tellement plein qu’il déborde. Certes, l’harmattan révolutionnaire t’as fait prendre un coup de froid, et même vaciller. Mais pas ta fortune quand même ! Elle est bien au chaud, bien ancrée dans le secret bancaire des îles lointaines. Ainsi, on ne s’inquiète guère pour chantou, on est sûr qu’elle ne viendra pas grossir le rang de ses compatriotes ivoiriennes célibataires. Je te dis pas ‘’beau frère’’, garçon est devenu trop cher à Abidjan maintenant….

Je disais donc ‘’beau’’, que tu peux compter sur nous, ta belle famille. Non, nous ne somme pas ingrats. Regarde comment chantou a grossit et clairci. Notre sœur bien aimée, ta chantou, ta jolie mignonne est devenue plus mignonne encore. Combien de fois n’a tu pas fait plaisir à ses envies grandiloquentes et bizarres de femme enceinte. Même souvent au dépend de tes propres frères burkinabés. Qu’importe si tes frères mouraient de faim, c’était d’abord Chantou. Et comme je la connais, avec ses caprices ma sœur, comme toutes mes sœurs ivoiriennes d’ailleurs, je te félicite pour ton endurance, ta persévérance, ta ténacité. Bref je te remercie pour l’avoir supportée. Quel amour ! Merci beau, nous ne serons avoir l’ingratitude du ventre. Chez chantou, c’est chez toi, pian ! Un peu comme chez toi, je voulais dire. Un peu !

Au nom de ton droit de beau frère, beau fils, tu t’es toujours invité dans tous les débats dans ta belle famille, notre famille. Funérailles oh! Rébellion oh ! Dialogue oh ! tu étais toujours là. Souvent un peu encombrant certes, mais toujours présent. Entre les dents et la langue, il peut avoir des embrouilles, mais au final elles sont obligées de vivre ensemble. Voilà pourquoi beau, ici c’est chez toi, un peu comme chez toi parce que, en tout exil, on laisse toujours derrière soi, un bout de soi. On comprend alors que ce soient tes restes qui soient à Yamoussoukro car ton âme est à Ouaga continuant de hanter ton palais royal. Mais oubli tout ça beau. Ici, le pouvoir d’Abidjan sera à tes bons soins. Demande tout ce que tu veux : une maison, un palais, des femmes, un fauteuil. Attention sauf le fauteuil présidentiel einh. Gbès est mieux que dra….. Encore bienvenue ‘’beau’’ mais ? Mais ?

Accusé levez vous ! ( à suivre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Insécurité à Abidjan: mon face à face avec  »Zama le microbe »

A Abidjan, quand on dit microbe, pas la peine de jeter une oeillade au microscope, il faille plutôt prendre ses jambes à son cou. Les microbes, c’est des bandes de jeunes de 8 à 16 ans qui agressent à la machette. voici le jour où j’ai fait la rencontre d’un de leur chef, un chef de gang à la gueule de chien. Et quel jour! quel jour!

 

une bande de microbes
une bande de microbes

C’est loin d’être une fiction. courant mars 2014, je suis dans une clinique dans la commune d’Attecoubé (commune populaire d’Abidjan). Environs 02h30 du matin, des coups retentissent à notre porte. Aussitôt, tout le personnel est en éveil. Une soldatesque. Un gang des plus réputés de tout Abidjan. Un cœur de chien. Un chien de guerre à la casquette de chef de gang, à la gueule de chien. Un homme, pas plus de 23 harmattans, un nom: 199 surnoms encenseurs : Zam Zam la terreur. Zam T le vent. Zama le chat.  un de ses hommes de mains qui se meurt. un blessé par arme à feu. Des ripoux en retard et non armés. Wang , le brave de la 25em heure. Une sage femme enceinte. Un infirmier dans sa soutane de prêtre.Ça tout l’air d’une fiction qui pourrait être primée à Hollywood, mais c’est un fait vécu.Oui, c’est bien un fait vécu.Nous voici plongé dans un thriller à l’ivoirienne mis sur les planches. Silence on tourne dans la pleine nuit de Boribana …
« Vous naka le soigner dèh. S’il casse, on va tous mourir ici » dixit le chef bandit. Celui qui lance ces menaces est certes chef de gang, mais n’hésitait pas à passer tous les matins, saluer poliment à la clinique. La pression non amicale qu’il exerce cette fois, fait monter l’adrénaline. On sait l’homme capable des pires monstruosités pour des miettes. Aucune peccadille n’est permise. Sur le flanc du blessé, le sang n’arrête pas de suinter. « Vous naka fait dèh » nous met-il en garde de nouveau. Le branle-bas est indescriptible, à voir la sage femme, elle n’est pas loin de donner naissance à un avorton de 5 mois à peine.
WANG LE CHINOIS : LE MÉDECIN QUI PRENAIT SA BLOUSE POUR UN KIMONO DE FUNAKOUSHI.

l'ami Wang!
l’ami Wang!

Wang, est un ami qui nousavait juré d’antan, être celui qui dirait ses 4 vérités à Zam Zam le Satan. « L’hôpital, c’est mon lieu de travail et ici, c‘est moi qui donne des instructions. Si Zam T y débarque et joue les caïds, je le mets à la porte. C’est moi le médecin de garde » avait glosé un jour Wang, contre le pertinent avis de l’infirmier à la soutane de prêtre. Hier n’est pas loin, aujourd’hui est déjà là.Voici Zam T, Voici Wang. Tous deux fils de la nuit sous la pleine lune. Le brave à la parole facile et notre bandit à la gâchette plus que facile. Tous deux réunis au clair de lune par les circonstances d’un soir anodin. « Vous naka fait dèh » criait Zam T. Voici notre médecin comme atteint d’une crise de tétanie faite de tremblements qui auraient fait évoquer une fausse crise d’épilepsie. Pour ne pas attirer sur nous la colère de Zama, il est décidé de placer un sérum au blessé et de l’évacuer d’urgence dans un service de chirurgie. Wang avec la peur au ventre, en dépit de toutes les tasses de haricot qu’il ingurgite tout les matins n’arrivera pas à déchirer de ses mains un sparadrap. Zama m’intima alors l’ordre, que sur le bulletin d’évacuation fut marqué la mention : blessé par balles perdues et non par arme à feu. Ce que je m’empressai de faire d’ailleurs sous sa haute supervision. Apres l’évacuation,Wang finit par comprendre que souvent, fuir, esquiver sont aussi une autre forme de bravoure, comme le dit ma mère.

« Celui qui a vu le lion et celui qui ne l’a pas vu n’ont pas la même façon de courir. Moi, j’ai vu le lion. Moi Gbagbo j’ai vu le lion ». Vous avez deviné l’auteur de ces propos, je pourrai les reprendre volontiers à mon compte. C’est d’ailleurs parce que j’ai vu ‘’le lionceau’’, que j’appréhende maintenant le cadre de travail de nos collègues en période de conflits armés. Autant les journalistes sont en danger, autant le personnel de santé, l’est. Il est souvent en plein milieu de théâtre d’opération, l’objet de tirs groupés des deux belligérants, accusé d’avoir soigné tel camp tout aussi que l’autre. De Bangui à Bagdad, saluons MSF (médecins sans frontière) et les agents de santé qui sauvent des vies au péril de leurs âmes. A chacun d’entre eux, je décerne le prix Nobel de médecine.


ÉTERNELLEMENT GRANDS REPORTERS! gbès est mieux que dra…

Déjà un an que Verlon et Ghislaine, deux journalistes de RFI ont été lachement executés par les barbus litteraliste d’Allah. Ne les oublions pas. ils sont morts pour que la liberté vive!

 

Mille Verlon

Plus, mille Ghislaine

Nous  sommes somme

De Tous ces vers longs,

Qui à jamais tissent et gisent dans la laine.

 

Nous sommes

L’internet, La télévision, La radio

Nous sommes

Les mires

Qui charrions

Sur les rives de vos iris

Les charivaris de l’Oubangui-Chari

 

Nous sommes

La libellule

Qui aiguillonne les murmures  de l’Elysée

À la balance de vos vestibules

Pour en faire fruit des pesées

 

Nous sommes

Journalistes, Bloggeurs, Citoyens

Nous sommes

L’index courtisé

Qui fend l’hymen barbu de la vieille vérité.

Que neurone féconde stérilité!

 

Nous sommes, et

Nos pupilles dans nos cameras

Marcheront grandes ouvertes.

Nos gueules  dans nos micros

N’arrêteront  point de cracher.

Nos  langues sur nos  papiers

Ne cesseront point de chanter.

Nos sueurs dans  l’encre

Ne tariront point par la canicule.

De Kidal, nous irons sous les crépuscules.

Nous résisterons aux sirènes de Milan.

Nous percerons les mystères de Téhéran.

Nous irons là,

Où les balles ont fuguées

De nos haines colorées, distinguées.

Nous dirons là,

Où les hommes à la ronde

Ont plus aimé les gens et non le monde

 

Verlon et Ghislaine ont rejoins  Gabriel

Je les entends là-haut à l’antenne

D’Outre-tombe verlon décrypte l’eternel

Ghislaine, dépêche-toi d’éclairer notre lanterne

Quant à  l’enfer qui  s’extasie au paradis.


Blaise Compaoré :Pourquoi si tard pépé? (suite et fin) Gbès est mieux que dra….

 

Enfin, il est mort. Il aura rejoint le cimetière politique, où résident à jamais ses nombreuses victimes aussi bien célèbres qu’anonymes. Le palais du peuple aura été sa tombe. Le trône, son trône s’est mué en cercueil et sa couronne en gerbe. La fièvre populaire aura eu raison de lui et de sa tyrannie.

Que ton âme se repose à jamais.
Que ton âme se repose à jamais.

Il est mort de sa lente mort: celle d’un acrobate-voltigeur pris dans le vertige de son envol. Il s’appelait Blaise et il  l’oublia qu’il venait du pays des hommes intègres. Pourquoi si tard , pépé? Que ton âme se repose à jamais en paix au pays des voltaïques. Adieu pépé, adieu l’acrobate-voltigeur.


Hepatites virales: ces tueurs silencieux

Vous faites une fièvre, toujours fatigué. prenez garde, il s’agit peut être d’une hépatite virale. Alors,  si oui, sans traitement , la cirrhose n’est plus loin et vous filez irrémédiablement vers le cancer du foie, inéluctablement vers votre dernière demeure (parce que la transplantation hépatique n’est pas encore possible en Côte d’Ivoire).

Print
crédit photo.wikipedia.org

que faites vous d’habitude?

vous vous transformez en médecin. vous êtes un peu fébrile, vous êtes fatigué. Rien à faire: c’est un paludisme.Vous ne manquez pas d’arguments pour . En plus, vos urines sont jaunes et moussent  comme la bière de chez tantie Adjoua. ah ah ça c’est forcement Djokouadjo. Un palu mâle, un palu noir. (moi j’aurai kifé pour un palu femme.lol). Alors vous allez en pharmacie, contre les règles de délivrance de médicaments, on vous délivre un antipaludéen (parce que les pharmaciens sont plus des commerçants sous les tropiques que des inventeurs). Vous vous sentez mieux pendant quelques semaines ou mois.

Et bis repetita…

Vous êtes encore alité: la même fatigue, un peu de fièvre. Vous vous dites que, vous aviez fait un palu mâle et noir, il n’y a pas si longtemps. Un mâle, c’est naturellement têtu, ça ne vous lâche pas les baskets. Alors en vrai black , vous retournez à vos canaris. Un léger mieux, mais vous sentez qu’il y a quelque chose qui ne va toujours pas. Mais quoi?

Vos yeux jaunissent(c’est un ictère). Votre voisin vous fait savoir que c’est une jaunisse et que lui même a eu ça dans l’enfance et que demain matin au réveil vous serez  tout jaune. Le lendemain matin  au réveil, vos yeux sont encore plus jaunes et votre peau encore bien noire.

un ictère. crédit photo.wikipedia.org
un ictère.crédit photo.wikipedia.org

Maintenant, chez le médecin…..

On découvre une  hépatite virale. Vous êtes déjà au stade de cirrhose. A ce stade, plus rien à faire: vous aurez le cancer du foie.

Le remède…

En médecine, le meilleur des remèdes  est la prévention. En Côte d’ivoire la prévalence de l’hépatite B est de 12% contre 3% pour le vih. Le mal est de plus en plus fréquent et se transmet pour l’hépatite B comme le SIDA. Le remède est de se faire dépister et vacciner, parce que le coût du traitement pour l’hépatite C est de près de 8 millions de francs CFA à Abidjan. Mais, si vous aviez déjà atteint le stade évolutif de la cirrhose, il ne vous restera qu’à attendre le cancer du foie.

Tout ça, c’est une histoire mais qui est une vérité et une réalité.

 

 


BURKINA-FASO :Blaise Compaoré, pourquoi si tard pépé ? Gbès est mieux que dra…

On apprendra jamais à un Vieux président Africain a faire la grimace constitutionnelle. Aussi, au pays des hommes intègres , on a jamais appris au bon peuple à dire NON. Gbès est mieux que dra…

Le Burkina-Faso à l’heure de l’article 37 ou à l’article de sa mort?

manifestation de rue au BF
manifestation de rue au Burkina-Faso

Jamais en ses 27 ans de règne le président Compaoré a eu autant à souffler le chaud. Un vent d’harmattan révolutionnaire balaie  Ouagadougou et le palais du peuple de Compaoré . Gbès  est mieux que dra…

Le rêve, du roi devenu un cauchemar pour son peuple !

Depuis le vœux du pouvoir de donner une teinture démocratique à sa dictature émergente, l’opposition burkinabée semble sortir de sa tiédeur voir de sa torpeur. Gbès  est mieux que dra….

Les opposants au projet de modification de la constitution sont catégoriques. Quitte à se bruler! Quitte à bruler sous les feux de la garde prétorienne à Compaoré! Ils promettent la  canicule à la majorité présidentielle. Autant dire, que pour un pays habitué à une température de 40 ° à l’ombre, ça sent le réchauffement climatique! Gbès est mieux que dra….

 

Et pourtant, Compaoré contesté, Blaise est à l’aise! Gbès est mieux que dra……

 

le président Compaoré veut rempilé.
le président Compaoré veut rempilé.

Compaoré est un véritable batracien. Il a toujours su s’adapter au marigot politique burkinabé. Qu’importe les acrobaties! qu’importe la manière: sur les pieds ou sur la tête, en équilibriste averti il retombera toujours sur le son trône. c’est ça le plus important! Gbès est mieux que dra…. L’ex lieutenant du capitaine Sankara a su caporaliser le pouvoir d’état. Rien échappe au clan Compaoré. Rien ne leur fait peur, si ce ne sont les fantômes du passé: Norbert Zongo, Thomas Sankara et autres…

la révision de l’article 37 est donc qu’une question de temps. Le projet de loi adopté directement par l’hémicycle ou par referendum, sera une victoire pour le CDP. Une victoire pour l’opposition Burkinabée aussi, qui pour une fois se sera vraiment opposée à Blaise. Mais si tout le monde a gagné , c’est les burkinabés qui auront perdu une opportunité unique de s’offrir un renouveau démocratique. Toutefois ils auront réussi à faire le pas qui tue la peur.

 

Depuis sa tombe, Sankara semble dire à ses bourreaux et au peuple burkinabé……

les idées à sankara vivent à jamais.

Abat  les monarchies présidentielles!

Abat les présidents rebelles, les présidents patriarches, les présidents immortels  et les premières dames éternelles!

Abat les dictatures constitutionnelles et leurs constitutions dictatoriales!

Abat…..abat….abat… la patrie ou la mort, nous vaincrons.

Gbès est mieux que dra… pourquoi si tard pépé?


Johnny la fleur est mort : j’accuse haut et fort! (gbès est mieux que dra..)

 

une simple injection a emporté une vie!
une simple injection a emporté une vie!

Johnny est mort le 25 octobre 2014 des suites d’une injection qui lui a été fatalement administrée par un « agent de santé » . Dorénavant faut-il demander la carte professionnelle des agents de santé avant tout acte médical ? Hélas, Johnny la fleur (the flower, the garden) a d’abord vécu le martyr. Paralysé avant de voir ses membres s’atrophier et son cerveau sombrer dans le coma, Gnaouli ne tenait qu’à un fil. Nos autorités politiques auront tenté vaille que vaille de le réanimer, voir de le ressusciter. Mais la messe était dite. C’était une messe de requiem d’ailleurs.

Mille gerbes de fleurs pour Johnny la fleur…

une gerbe pour toi johnnny!
Une gerbe pour toi Johnny!

Le fleuriste de la musique ivoirienne a rejoint définitivement le jardin des défunts. L’homme portait à lui seul les vestiges d’un rythme trentenaire. Il en était presque le dernier des adeptes et l’un des fondateurs du Ziglibity. Après en avoir lutté la paternité avec Ernesto Djédjé, il en était devenu de facto après la mort de ce dernier, l’héritier légitime. Lui partit en terre, c’est tout un pan de la culture ivoirienne qui part en poussière. Accompagnons l’artiste à sa dernière demeure (paré de sépales et de pétales) au pas de son ziglibity. DJ, balance la sauce : Grikatakata, grikatakatata gcbich gbich gbich……Gbich. Rideau!

Appelez-moi le médecin légiste… La mort de Gnaouli soulève bien des interrogations : quelle est cette personne qui a fait une injection à Johnny? Était-elle bien du corps médical ? A l’autopsie,  les causes de la mort de Johnny sont les mêmes que celle de la lente mort du système de santé ivoirien. Triste constat pour l’agent de santé que je suis que de reconnaître que nombre de praticiens privés sur le terrain ont appris sur le tas. En Côte d’Ivoire on s’invente médecin à tout bout de champ. Un brancardier qui a vu comment l’infirmier injectait se fait baptiser infirmier, en ajoutant ‘’c’est à cause de ça là il fait malin là’’. L’infirmier lui-même en regardant le médecin consulter se fait baptiser médecin, sans omettre d’ajouter « ’c’est à cause de ça la  » il  a fait 8 ans d’études là’’. Le charlatan, lui  se vante d’être le médecin qui a pour infirmiers les anges et les génies (mine de rien, il coûte plus cher que la médecine conventionnelle. Gbès est mieux que dra..). Le tradithérapeute pour lui c’est grave. Gbès est mieux que dra.., il se fait appeler carrément professeur. Si le ministère de l’Enseignement supérieur dénombrait tous les professeurs ou ceux qui se font appeler ainsi, on se retrouverait presque avec 1 ratio de 1 étudiant pour 5 professeurs. Gbés est mieux que dra… ça mérite d’avoir le siège de l’Unesco. Pour vous dire, tout est mélangé. La pyramide sanitaire est en l’envers. Le ministère de la Santé et la DPSD avait entamé une vaste opération de détartrage de ces cliniques privées. Au final, cette action a été parasitée par l’année électorale qui se profile. Du coup, l’opération coup de poing s’est transformée en un moyen d’augmenter les enchères quant à la pérennisation de ces cliniques. Gbès est mieux que dra…. Des centaines de crimes anonymes…. J’aurai pu être à la place de Johnny. C’est un agent de santé qui vous parle, moniteur de pharmacologie sur la faculté de médecine d’Abidjan . Fort heureusement d’ailleurs ! Un jour alors que je souffrais d’acné une amie me conseilla d’aller dans une clinique chinoise à Adjamé. Par curiosité je m’y rendis. L’endroit était plus un magasin qu’une clinique. L’homme qui me reçut avait plus l’air d’un marchand que d’un médecin. Il était bien évidemment chinois ! Avec un accent un peu bizarre, il me dit qu’il me prescrirait des médicaments. Aussi, chaque semaine je devais venir faire une injection. Je lui ai demandé :  » Piqûre  » ! Oui pikiiirrrrrre ! me répondit-il. Pikiiiiiiiiire ! De chinois ! gbès est mieux que dra…..   Je demandais à voir le produit d’injection. Tout était mentionné en chinois. C’était quoi toutes ces chinoiseries ! Comment pouvais-je connaître le principe actif de ce médicament dont lui seul détenait la formule ? Je vous assure que j’ai vite fait de vider les lieux. Je saute dans un gbaka pour rentrer chez moi illico. Ma tête me faisait mal. Des céphalées terribles. Sur le siège du chauffeur, une affiche est pleinement visible : 20  examens à 5 000 f. Je suis stupéfait quels sont ces 20 examens dont on parle. Je vous assure que dans ce pays, à la suite de tels examens, il y a des gens à qui on a attribué des maladies qu’ils sont loin d’avoir.  Des glycémies à 18, on a tout vu.  Ils ont beau dire eux -mêmes que la santé n’a pas de prix, ils se font toujours prendre par les petits prix et les petits gens. Normal, l’argent ne circule plus. Gbès est mieux qu’il dra…