Dave Tendresse

A quel coût vaut la santé au CHU de Brazzaville ?

crédit photo: 242santé.com
crédit photo: 242santé.com

Ce billet m’a été inspiré des séries américaines où l’on voit comment les médecins se bousculent toujours pour ne sauver qu’une vie et le plus merveilleux c’est que la monétisation vient en second lieu.
Je me demande : est-ce vrai ?
Est-ce de la fiction ?
Et là une idée me traverse l’esprit : et pourquoi au Congo cela ne se passe pas ainsi ?
Si l’on dit souvent que « la santé n’a pas de prix » et bien au chu de Brazzaville elle en vaut un coût.
La règle est simple
Je suis démunis je suis délaissé ; tu es plein aux astres tu es chouchouté.
Au CHU je ne suis pas traité en fonction de la gravité de mon cas mais plutôt en fonction de qui je suis et de ce que j’ai
Ce problème n’est pas que le fardeau du Congo ;
Sous d’autres cieux cela en est de même ;
Cela doit être dénoncé : imaginez-vous que les docteurs n’ont pas besoin de se donner tant de mal pour annoncer à ma famille que je suis morte « c’est juste normal que je meurs quand je suis à l’hôpital ».
Les autorités doivent revoir cela et certains actes ne doivent restés impunis. Les faits sur ce sujet seront toujours d’une quantité incroyable, raison pour laquelle je ne m’y attèlerai pas.
Ce que nous devons retenir c’est que ; lorsque toi médecin tu t’engages à vouloir sauver des vies tu le fais de tout cœur sans parti pris ; c’est vrai l’aspect professionnel est la ; je n’en disconviens pas ; tu as ta famille à nourrir tu as tes besoins à subvenir mais penses-tu que je mérite de mourir ou d’avoir une jambe amputé faute de soin parce que tu n’as pas été là au premier secours sous prétexte que j’étais démunis ? Je dis non ni toi ni moi le méritons ; tout le monde a droit à un soin.

Pensez-y ; vous êtes mon miroir en vous je vois mon reflet. Ma jambe est la vôtre, ma mort est la vôtre.


Pour les firmes Congolaises, petite leçon d’accueil.

crédit photo: www.pratique.fr
crédit photo: www.pratique.fr

Quand vous faites des études de communication ou de marketing, l’accueil est l’une des notions primordiales dans le milieu.
C’est un des éléments constitutifs des premiers pats dans l’entreprise. Toute personne qui franchit le seuil d’une entreprise est assai par une multitude d’impression. C’est le premier contact entre l’entreprise et l’extérieur ; il est fondamental.

En marketing l’emballage vend le produit
Mieux le design est mieux les ventes sont.
L’accueil représente cet emballage pour toute entreprise.
Alors comme en Marketing faites en bon usage pour attirer le plus de cibles.
Pourquoi en est – il encore un problème dans les firmes congolaises ?

Une négligence affichée en commençant par un hall vide. Qu’en est – il ? Un cadre peu propre, un fauteuil éventré situé en plein courant d’air, cendrier plein, bouquet défraichi .
Pour couronner le tout un vieux dragon à l’entrée, il s’agit là d’une dame submergée par des problèmes que ni toi ni moi connaissons mais on empathie très souvent.
Ou pire une hôtesse qui continu de papoter ou de se faire les ongles avant d’avoir renseigné le visiteur.
Une mauvaise présentation des produits, rien à lire (ni magazine, ni document interne, pire un vieux magazine découpé).
Ensuite parce qu’on place n’importe qui (ici n’importe qui n’est pas synonyme de vagabond ou va nus pied mais plutôt d’une personne n’ayant reçu aucune formation ou simple initiation en matière d’accueil)
L’on sous – estime beaucoup ces dames ces monsieur à l’accueil et pense que « c’est juste l’accueil n’importe qui peut faire l’affaire ».
Non, l’accueil en dit long sur votre boîte, quand l’accueil mort vos chances de visibilités le sont aussi.
Ce qu’il faudrait plutôt dans la mesure du possible faire :
Mettre Une hôtesse avenante ;
Une prise en charge active, rapide et personnalisée de vos clients : c’est le moment de l’information sur les activités de l’entreprise ; lui offrir de la lecture ; plusieurs numéros du journal interne, de magazine et des articles traitant de l’entreprise sont le bienvenu. Ces documents devraient être de lecture rapide et aisée : le visiteur n’est pas très concentré, il lit pour passer le temps.
Un environnement agréable, s’il doit attendre, l’étranger visitera les lieux du regard, il goûtera l’atmosphère ambiante
Il ne suffit pas d’un grand immeuble à baies vitrées pour installer une certaine confiance ou aisance au sein de vos relations clients.
Quand je suis mal reçu dans n’importe quelle boîte la première chose que je me dis est : je ne remettrai sûrement jamais les pieds là-bas ; je suppose donc que plus d’une personne pense ainsi.
Il n y a pas fort longtemps je me suis rendu au centre de transfusion sanguine pour un dépistage volontaire mais la réception de ces dames était « Wou-Hou ».
D’abord la 1ère dame s’en est prise à un jeune qui demandait juste à quelle heure ces résultats étaient disponibles. La dame lui coupa court : n’a-t-on pas mentionné l’heure sur ton ticket ? Mais d’un ton plus que désagréable et ces yeux………oh………on aurait cru une bête qui vociférait.
Puis venu mon tour, elle m’a reçu d’un sourire hypocrite (on sait tous à quoi ça ressemble) puis pendant qu’elle m’enregistrait elle s’arrêta sur mon nom et tendit l’oreille pour pouvoir mener à bien la conversation qu’elle avait avec sa collègue. Le comble c’était en KIKONGO un dialecte de chez nous (soyons sérieux, c’est un milieu administratif). Tout compte fait j’ai finis par être enregistrée et j’ai pu m’en aller de cette salle de réception qui commençait à me mettre à bout de nerf.

Tout cela pour en venir au fait que l’accueil est à prendre au sérieux au Congo car il est le vecteur direct de l’image de toute entreprise.


Non aux préjugés portés sur internet et nos Smartphones

Dave saurais tu te passer de ton téléphone ou d’internet un jour?

Voilà la question fétiche que me pose souvent ma mère

Non, lui répondis – je, il m’est trop capital

Pourquoi ? Poster les photos sur Facebook et se faire de nouveaux amis voilà ce que tu fais. Est-ce aussi important pour y passer des journées entières ?

N y a pas que ça ; Ya plus intéressant

Humm mm d’accord. Elle claque la porte.

Ce qui m’a inspiré ce billet c’est que n y a pas que ma mère qui pense ainsi et cela m’intrigue parfois. Ils sont encore nombreux de nos jours.

Certains de nos parents ; nos connaissances continuent à donner ce cliché de l’internet et des Smartphones prétendant que ça nous abrutissait ou que ça nous facilitait un peu trop la vie.

Je suis des fois indigné de voir que dans un siècle pareil d’aucuns continuent à avoir cette vision de la chose.

Voilà pourquoi je dis non, non à tous ces préjugés.

J’ai besoin de mon Smartphone, de l’internet afin d’accomplir des tâches plus intéressantes que de poster des photos sur instagram ou de passer des appels sur Skype.

Besoin d’eux pour aller sur un forum car je n’ai pas pu trouver une réponse qui me met d’accord

Besoin d’eux parce que je dois rechercher un tutoriel d’In design ou de Quark Xpress.

Si vous êtes comme moi et que vous avez des amis dans d’autres cieux vous avez sans doute besoin d’internet et comme internet ne fonctionne pas sur un téléphone bon marché il nous faut donc un Smartphone.

Si vous êtes jeune ou vieux, enfin si vous êtes comme moi et que vous tenez un blog vous avez continuellement besoin d’internet.

Mais sinon essayons de voir un autre aspect du fait. Si internet peut nous faciliter des appels à moindre coût sur viber ou nous faciliter la communication avec whatsapp  pourquoi s’en priver ?

Moi personnellement tant que tout cela m’aidera et me sera utile je ne m’en lasserai et m’en passerai jamais. ou

Pensez – y et dites non à ces préjugés.


I phone 6 : le cauchemar d’Apple

photos de l'iphone 6 et l'Iphone 6 plus
photos de l’iphone 6 et l’Iphone 6 plus

Après la pluie vient le beau temps
cela semble être inversé pour la marque à la pomme

Après avoir accumulé un succès immédiat dès la sortie de son nouvel I phone avec environ 10 millions d’exemplaire vendus le weekend de son lancement. Ce succès vire rapidement au cauchemar.
D’abord un téléphone qui se tord,maintenant un système d’exploitation qui présente des dysfonctionnements; ce qui a valu à la marque une sanction immédiate en bourse.
Si Une vidéo la ridiculisant sur le net parce qu’il se tord lorsque l’on s’assoit dessus n’a pas suffit Apple n’en est pas encore au bout de ses peines,il est révélé que la mise à jour de son système d’exploitation IOS 8.0.1, lancé mercredi, empêche l’IPhone de se connecter au réseau mobile et que la MAJ supprimait certaines fonctions de reconnaissances tactiles.
Mais souriez; Apple révèle tout de même que moins de 40.000 téléphones sont affecté et affirme avoir trouvé l’origine du problème et à mis en ligne sa version corrigé l’IOS 8.0.2


Problème de préservatifs en Ouganda

12276_fullHome

Cela semble être rigolo à première vue ; mais en effet c’est un problème réel
La taille des préservatifs pose préjudice en Ouganda.

Comment ? Ces hommes ne peuvent plus utiliser de préservatifs au risque de s’attraper des maladies vénériennes. Des députés ont pu affirmer la présence des préservatifs à taille unique qui ne sont malheureusement pas adaptés au sexe de la plupart des Ougandais et la population s’en plaint car le taux de propagation du Sida est en hausse.
« Quand ils passent à l’action, lors d’une activité sexuelle, évidemment avec la pression, ça éclate », a expliqué Tom Aza un parlementaire.
Il faudrait donc envisager de fournir des préservatifs plus grands
Car le problème de préservatif ne met pas en danger que les hommes ; toute la population devient une cible.