happy

Ghana : Vice-champions, les Black Stars rentrent en triomphe de la CAN 2015

Retour d'Asamoah Gyan
Retour d’Asamoah Gyan

Les Black Stars du Ghana, l’équipe vice-championne de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 (CAN 2015), sont rentrés à Accra le lundi 09 février après avoir pris part à la compétition continentale qui s’est déroulée en Guinée Equatoriale.

Les Black Stars ont été accueillis avec honneur par une foule composée de fans de la sélection nationale, d’amis, de parents et de journalistes.

Le Ghana a été battu en finale de la Can 2015 le dimanche 08 février par les Eléphants de la Côte d’Ivoire par des tirs au but 9-8.

Après leur retour au bercail, direction Flagstaff House, la présidence ghanéenne le mardi 09 février pour un petit déjeuner avec le Président John Mahama. Là, après le cérémonial d’accueil et la reconnaissance tout le peuple témoigné aux joueurs pour leurs prestations en Guinée Equatoriale, Mahama annoncé l’offre d’un bonus de 25.000 de dollars US à chaque joueur.

Le ministre ghanéen des Sports, Mahama Ayariga, a justifié ce bonus par la performance des joueurs à la CAN 2015 mais aussi une manière de les motiver pour les compétitions futures.


CAN 2015 : Mésaventure d’une photo journaliste ghanéenne en Guinée Equatoriale

Senyuiedzorm Adadevoh (ph Facebook)
Senyuiedzorm Adadevoh (ph Facebook)

Partie en Guinée Equatoriale pour couvrir la CAN 2015 pour son agence de presse internationale, la photo journaliste ghanéenne, Senyuiedzorm Adadevoh a vécu d’amères expériences mais constructives.

Le taxi que la ghanéenne avait emprunté pour rallier le camp des Black Stars à Mongomo est reparti avec sa caméra professionnelle après que quelqu’un l’a laissé par inadvertance dans la voiture.

Pour les recherches, le personnel de l’hôtel a dû visionner la vidéo surveillance des lieux pour identifier et la voiture et son numéro d’immatriculation. Le chauffeur du taxi sera arrêté par les forces de sécurité mais il confessera que c’est son frère qui a travaillé avec la voiture.

L’interpellation de ce dernier a permis que le camera qui a été déjà démontée ne soit vendue. C’est ainsi que Senyuiedzorm Adadevoh a pu retrouver son outil de travail.

Bien avant cette épreuve, la même Senyuiedzorm Adadevoh a passé un mauvais temps à l’aéroport de Malabo à son arrivée. Malgré les consignes de la CAF que l’accréditation tient lieu de visa d’entrée en Guinée Equatoriale, la ghanéenne sera retenue pendant plus de quatre heures avant d’avoir le feu vert de partir.

Après la perte temporaire de sa caméra et sa retrouvaille, la ghanéennes a remercié tous ceux qui l’ont aidée à entrer en possession de son outil de travail. A cet effet, elle écrira que « Pendant 36 heures, j’ai traversé l’enfer !!! J’ai perdu toutes mes données, les photos sur la mémoire de l’appareil ont été supprimées par le chauffeur du taxi… ».


Ghana : L’acteur John Dumelo précise « l’heure » du mariage

 

John Dumelo ( ph Facebook)
John Dumelo ( ph Facebook)

L’acteur ghanéen, John Dumelo, a publié le vendredi 23 janvier 2015 une pensée sous forme de poésie à l’adresse des fans de sa page Facebook.

Dans cette publication John Dumelo a exhorté ses fans et amis à se marier par amour et non pour le sexe, la pitié ou toute autre chose.

La pensée mieux l’exhortation publiée par l’acteur ghanéen se présente sous la forme suivante :

1. Ne vous mariez pas pour le sexe, ne vous mariez pas parce que vous atteint la maturité
2. Ne vous mariez pas parce que vous prenez de l’âge,
3.Ne vous mariez pas parce que vous êtes seul(e),
4.Ne vous mariez pas parce que vous avez besoin de quelqu’un pour vous soutenir financièrement,
5. Ne vous mariez pas parce vous êtes tombée enceinte par mégarde,
6. Ne vous mariez pas parce que vous ne voulez pas perdre une personne,
7.Ne vous mariez pas à cause des pressions familles,
8.Ne vous mariez parce que vous approuvez l’idée du mariage et que vous admirez chaque robe de mariée que vous voyez,
9. Ne vous mariez parce que tous vos amis se marient.

Après avoir évoqué ces leurres et les rasions qui doivent inciter les uns et les autres à se marier, John Dumelo a préconisé que « mariez-vous parce que vous êtes dans l’amour, mariez-vous parce que votre partenaire est votre meilleur (e) ami(e) et quand l’amour ne sera plus, il ou elle pourra encore vous faire sourire … ».

Après avoir demandé aux 2. 232.004 fans de page Facebook certifiée s’ils sont d’accord avec sa pensée, à la date du dimanche 25 janvier 2015 ou nous mettons en ligne cet article, le post a reçu 201.215 clics « J’aime », 22. 553 « commentaires » et 60.130 « partages ».


Ghana : Facebook rend sa connexion gratuite à Airtel

Le téléphone d'un abonné Airtel (ph Happy)
Le téléphone d’un abonné Airtel (ph Happy)

L’opérateur téléphonique Airtel Ghana a tissé un lien de partenariat avec Facebook pour offrir gratuitement l’accès à internet pour des services de base comprenant l’éducation, la santé, l’emploi et la communication.

La nouvelle a été dévoilée le jeudi 22 dernier par Mark Zuckerberg le fondateur de Facebook sur sa page certifiée.

Au Ghana, la possibilité offerte aux abonnés d’Airtel est qu’ils pourront se connecter à Facebook avec ou sans crédit sur leur compte.

Pour se faire, les abonnés peuvent se connecter via le lien internet.org ou le téléchargeant l’application sur Google Play.

Selon Airtel Ghana la possibilité qu’il offre va stimuler la pénétration du service internet dans le pays. Toutefois l’opérateur Airtel a précisé que les appels vocaux ou vidéo seront facturés.

Pour cette initiative, Mark Zuckerberg a précisé que le « Ghana est le cinquième pays que nous avons reliés avec Internet.org après la Zambie, la Tanzanie, le Kenya et la Colombie ».


Fifa : Election, le Ghana se prononce pour Blatter

Le Logo de la Gfa (ph)
Le Logo de la Gfa (ph)

La Fédération Ghanéenne de Football (GFA) annonce son soutien pour la candidature de Sepp Blatter au poste du président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

La décision prise par la GFA rejoint celle adoptée par la Confédération Africaine de Football (CAF) le 20 septembre dernier à Addis-Abeba lors de la réunion de son comité exécutif. Le comité a décidé de militer pour la réélection de Blatter.

En parlant du vote à venir, le secrétaire général de la CAF, Hicham El Amrani, a annoncé que l’Afrique accordera un soutien unanime à Blatter lors de la prochaine assemblée élective.

Toutefois, la directive de la CAF ne s’impose pas à toutes Fédérations africaines qui sont libres de voter pour des candidats de leur choix.

Outre la candidature de Sepp Blatter au poste du président de la FIFA, celle de Michel Platini qui prône pour des reformes au sein de l’institution va mettre les délégués dans l’embarras.


CAN 2015 : les Black Stars passent le test Ebola à Lomé

Les Black Stars lors du contrôle
Les Black Stars lors du contrôle

Les Black Stars du Ghana ont passé le test de contrôle de la fièvre hémorragique Ebola le mardi 9 septembre 2014 à leur arrivée à l’aéroport Gnassingbé Eyadéma à Lomé au Togo.

Les Black Sont arrivés au Togo pour discuter ce mercredi 10 septembre le match aller comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2015.

L’ensemble des joueurs plus le staff technique se sont pliés aux mesures de contrôle mises en place à l’aéroport pour contrôler les passagers qui arrivent ou qui sont en transit au Togo.

Le contrôle a pris du temps, mais les Black Stars ont pris leur mal en patience. Le processus de dépistage médical fait partie des mesures mises en place par plusieurs gouvernements africains en vue prévenir l’entrée du virus Ebola sur leur sol.


Ghana : un trésor pour les Black Stars lauréats des trophées de la CAN

Présentation du chèque
Présentation du chèque

Les anciens joueurs des Black Stars du Ghana qui ont remporté les quatre trophées de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) pour le pays sont récompensés.

Le gouvernement ghanéen a offert à ces joueurs champions un chèque de 1,7  million de Ghana. Ces joueurs ont remporté les CAN 1963, 1965, 1978 et 1982 pour le Ghana.

Contrairement aux traitements dont bénéficient les joueurs de nos jours, les joueurs lauréats des quatre CAN qui ont hissé plus haut le drapeau ghanéen n’avaient rien gagné en ces temps sauf que pour la fierté du pays.

L’argent que les ex-gloires du football vont se partager ira d’une part aux anciens joueurs qui sont en vie et d’autre part aux enfants de ceux qui sont décédés.


Ghana : Le gouvernement s’oppose à la demande d’asile de certains supporters au Brésil

Vue partielle de l'Etoile noire (ph) à la place de l'indépendance à Accra
Vue partielle de l’Etoile noire (ph) à la place de l’indépendance à Accra

Le gouvernement ghanéen annonce qu’il n’y a pas pas de conflit religieux qui se passe dans le pays et que par conséquent son homologue brésilien renvoie l’effectif d’environ 200 supporters qui lui ont fait la demande d’asile au Brésil.

Des dessous de cette affaire, l’Associated Press (AP) a révélé le mardi dernier que la police fédérale dans la ville de Caxias do Sul au Brésil a annoncé que des centaines des supporters ghanéens ont demandé l’asile au Brésil.

En motivant les raisons de leurs refus de retourner au Ghana, les supporters ont d’abord fait savoir qu’ils sont des musulmans et qu’en plus ils sont entrain de fuir les violents conflits entre les sectes musulmanes au Ghana.

En s’inscrivant en faux contre le motif avancé, le vice-ministre ghanéen de l’Information du Ghana, Ofosu Kwakye, a rétorqué qu’il n’y a pas de conflit religieux dans le pays et que le « …Ghana est l’un des pays les plus stables et pacifiques non seulement dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest mais aussi sur le continent africain ».

En attendant que le Brésil se prononce sur la demande faite par les supporters ghanéens qui sont initialement aller au Mondial 2014 pour supporter les Black Stars, le gouvernement ghanéen a fait connaitre sa position sur cette affaire.

Si dans un premier temps le vice-ministre de l’Information a annoncé l’ouverture d’une enquête au Brésil pour éclaircir cette affaire, son homologue des Affaires Etrangères est allé plus loin en annonçant avoir demandé au Brésil de renvoyer les demandeurs d’asile quand arrivera l’expiration de leur visa.

Enfin rappelons qu’avant le mondial et dans le but d’apporter un soutien aux Black Stars au Brésil, le gouvernement ghanéen avait décidé d’envoyer 500 supporters avec ses propres frais.

Après l’élimination des Black Stars en phase de groupe, l’équipe nationale et une partie des supporters sont revenus au Ghana mais d’autres ont poursuivi leur séjour jusqu’à ce l’on apprenne qu’ils demandent asile auprès des autorités. Ces derniers auront-ils une suite favorable à leur demande à vouloir rester au Brésil, on attend de savoir.


Mondial 2014 : Le « syndrome de primes » à la base de la défaite des Black Stars selon Nyantakyi

Kwesi Nyantakyi (ph), le Président de la GFA au milieu
Kwesi Nyantakyi (ph), le Président de la GFA au milieu

Après l’élimination précoce des Black Stars à la Coupe du monde 2014 qui se poursuit au Brésil, la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) est entrain de tirer les premières leçons de ce qui n’a pas marché dans l’équipe.

Selon des propos de Kwesi Nyantakyi, le Président de la GFA, rapportés par le journal Daily Graphic  à Accra, la difficulté pour les Black Stars à franchir le premier tour du Mondial 2014 est à attribuer au «syndrome de primes ».

Pour Kwesi Nyantakyi la revendication des primes par les joueurs avec à leur tête des meneurs tels Kevin-Prince Boateng et Sulley Muntari a fait que l’équipe est passée à côté de l’essentiel et a raté sa chance dans cette compétition.

A propos de la polémique qui a entouré le retard dans la paye des primes, le président de la GFA a fait savoir que personne ne voulait retenir l’argent des joueurs mais seulement que les fonds avaient placés sur la carte bancaire d’Unibank, le sponsor officiel des Black Stars.

Suite aux réclamations intempestives et même avec un manque d’égard au ministre ghanéen des Sports, le président de la Fédération a affirmé que les joueurs ont perçu leurs primes le 25 juin avant le match contre le Portugal mais ont malheureusement perdu la partie.


Ghana-Portugal : les Black Stars sont-elles prêtes ?

Les joueurs des Black Stars  ont reçu leurs primes mercredi soir. Pas de quoi apaiser les tensions au sein du groupe, puisque la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) a suspendu ce jeudi à l’issue d’une réunion les joueurs Kevin-Prince Boateng et Sulley Ali Muntari du groupe, avec effet immédiat (Crédit photo : 2010 World Cup – Shine 2010/Wikimedia Commons).

Climat de tension dans le groupe ghanéen : après quelques jours de flottement,  les primes ont finalement été versées mercredi aux joueurs. Censée retribuer la participation des joueurs à ce Mondial, la prime initiale de 75.000 dollars a été portée au passage à 100.000 dollars pour chacun des joueurs.

Au total, c’est une somme de plus 3 millions de dollars que le gouvernement a convoyé au Brésil mercredi pour satisfaire les joueurs qui avaient protesté contre le retard dans le versement de leurs primes. Ils avaient par conséquent menacé de boycotter leur troisième et dernier match dans le groupe G.

Un objectif : battre le Portugal

L’argent a été versé aux joueurs en liquide, chaque joueur se devant de le garder en un lieu sûr. Sur ce point certains ont fait savoir qu’ils allaient transférer la somme sur leur compte bancaire.

Le sélectionneur nationale Kwesi Appiah a ensuite fait savoir que toutes l’attention était à nouveau tournée vers le match Ghana-Portugal. Les Black Stars sont condamnées à s’imposer – tout en espérant que l’Allemagne batte les Etats-Unis – afin  d’obtenir leur billet pour les huitièmes de finale.  Le joueur Christian Atsu et ses coéquipiers sont décidés à gagner pour prouver que ces revendications de primes n’ont pas affectées leur préparation.

Muntari et Boateng exclus

Mais tous les problèmes ne sont pas réglés, puisque la  GFA a approuvé jeudi les sanctions prises par l’entraineur national Kwesi Appiah, qui a décidé d’exclure deux joueurs de son groupe : Muntari et Kevin Prince Boateng. Une sanction grave, précisée dans un communiqué de la Fédération :

« La décision a été prise à la suite d’insultes vulgaires ciblées de Boateng contre l’entraîneur Kwesi Appiah lors de l’entrainement de l’équipe à Maceio cette semaine. »

La GFA a précisé que « depuis, Boateng n’a montré aucun remords pour ses actions qui ont abouti à la décision » prise contre lui.

Pour ce qui concerne Sulley Muntari, la Fédération ghanéenne a déclaré que la décision a été prise suite « à l’attaque physique sans provocation sur un membre du comité exécutif de la GFA et un membre de la direction des Black Stars, M. Moses Armah, le mardi 24 Juin, 2014 au cours d’une réunion ».

La note de la GFA a précisé que les deux joueurs sanctionnés se sont vus retirer leurs accréditations pour le Mondial 2014.  Des conditions pas franchement idéale pour préparer un match aussi important que le choc face au Portugal…


Mondial 2014 : Primes perçues, les Black Stars prêts pour la bataille contre le Portugal

Des joueurs des Black Stars (ph)
Des joueurs des Black Stars (ph)

Les joueurs des Black Stars du Ghana ont reçu dans la soirée du mercredi 25 juin 2014 au Brésil leurs primes. A en croire les nouvelles en provenance du Brésil, les joueurs ont reçu un surplus de la somme revendiquée soit au total 100.000 dollars chacun et ce, avant leur rencontre décisive de ce jeudi contre le Portugal.

Maintenant que les primées sont versées aux joueurs, le sélectionneur nationale, Kwesi Appiah, a fait savoir que toutes les attentions sont à nouveau tournées vers le match Ghana-Portugal.

Quoique cette affaire de prime ait quelque peu perturbé un peu le programme de l’équipe, les Black Stars sont condamnés à battre le Portugal et espérer que l’Allemagne gagne les USA afin  d’obtenir leur billet pour les huitièmes de finale.

S’il est précisé que ces primes ne sont pas une récompense mais la participation des joueurs à ce Mondial, rappelons que la prime initiale qui est de 75.000 dollars a été portée à 100.000 dollars pour chacun des joueurs.

En revenant sur l’affaire, disons que c’est un total d’une somme de plus  3 millions de dollars US que le gouvernement a convoyé au Brésil hier mercredi pour satisfaire les joueurs qui avaient protesté contre le retard dans le versement de leurs primes. Ils avaient par conséquent menacé de boycotter leur troisième et dernier match dans le groupe G.

Si le problème de prime parmi les Black Stars a un peu surpris le monde, le joueur Christian Atsu, ses coéquipiers et lui-même sont décidés à gagner le Portugal pour prouver au monde que ce n’est que ce n’est pas des revendications de primes qui vont baissé leur niveau de préparation.

Sur les détails du payement de ces primes, il est à noter que les primes ont été payées aux joueurs en liquidité et à présent chacun se doit de bien les garder en un lieu sûr. Sur ce point certains joueurs ont fait savoir qu’ils vont transférer la somme sur leur compte bancaire.

Enfin, pour l’ambiance parmi des Back Stars au Brésil, la sérénité est revenue. L’entraineur Kwesi Appiah et Kevin Prince Boateng se sont rapprochés et sont serrés les mains.

Dans un message adressé aux Black Stars et dont la fin rime avec des vers poétiques, le Président ghanéen John Mahama a écrit que :

Gagner ou perdre, nos Black Stars ont montré au monde que nous, les ghanéens sommes déterminés pour l’excellence.

Gagner ou perdre, nos Black Stars ont prouvé eux-mêmes qu’ils sont de dignes adversaires, admirables et imprévisibles.

Gagner ou perdre, nos Black Stars ont bien joué et ils ont prouvé aux ghanéens au pays et ceux de la diaspora les raisons de notre fierté.

Et gagner ou perdre, ce sont les objectifs ultimes, les plus difficiles que toute équipe vise à atteindre.

Mahama a ajouté que « Aujourd’hui, je me joins à la nation dans la prière à Dieu pour que les Black Stars … » du Ghana parviennent à la victoire.


Ghana : la menace de boycott du match contre le Portugal désamorcée

Le Président ghanéen John Mahama a rassuré mardi les joueurs des Black Stars au Brésil : leurs primes leur seront versées à temps. Face aux menaces de boycott, il les a appelé à respecter le programme du match contre le Portugal ce jeudi.  (Crédit photo : Koky, Wikimedia Commons)

Alerte dans le camp ghanéen : les Black Stars ont refusé de s’entrainer mardi pour protester contre le retard dans le versement de leurs primes. Ils ont menacé de ne pas se rendre à Brasilla pour disputer leur troisième match de groupe contre le Portugal. Un mouvement d’humeur confirmé par le correspondant de la radio Joy FM sur place au Brésil.

Dans les coulisses, Ibrahim Sannie Daara, le porte-parole de la Fédération ghanéenne, a expliqué que les primes de 75.000 dollars promises à chacun des 23 joueurs n’avaient effectivement pas été versées à temps.

Des primes acheminées du Ghana vers le Brésil

A Accra, les officiels ont expliqué ce retard par un problème de transaction bancaire internationale. Pour contourner cet obstacle, ils ont promis aux joueurs que des liquidités leur seront remises sur place, et en mains propres.

Joseph Yamin, le vice-ministre ghanéen des Sports, a expliqué que le gouvernement avait en effet décidé de l’envoi d’une somme de 3 millions de dollars pour payer les frais de participation des Black Stars à la Coupe du Monde en cours au Brésil. Les joueurs  ont finalement perçu cet argent mercredi.

Enfin, pour cause d’inflation de la devise nationale – le Ghana Cedi – l’usage du dollar américain a été provisoirement interdit par la banque centrale du pays. Quelle devise a été transportée du Ghana vers le Brésil ? On attend de savoir.


Mondial 2014 : La menace de boycott du match Ghana-Portugal désamorcée

Des joueurs des Black Stars (ph) à leur arrivée au Brésil
Des joueurs des Black Stars (ph) à leur arrivée au Brésil

Le Président ghanéen John Mahama a rassuré ce mardi les joueurs des Black Stars au Brésil que leurs primes leur seront effectivement versées dans le temps. Mahama a appelé les joueurs à respecter le programme du match qui a lieu le 26 juin 2014 contre le Portugal.

Des raisons de cette intervention, des informations concordantes venant du Brésil font état de ce que les joueurs ont refusé de s’entrainer ce mardi pour protester contre le retard dans la payse de leurs primes. En plus de cette protestation, ils ont menacé de ne pas aller à Brasilla pour discuter leur troisième match de groupe contre le Portugal.

Le mouvement d’humeur des jours ghanéens est confirmé par le correspondant de la radio Joy Fm sur place au Brésil.

Dans les coulisses, des informations venant de certains joueurs mais aussi confirmée par Ibrahim Sannie Daara, le porte-parole de la Fédération ghanéenne, il ressort que les primes de 75.000 dollars promises à chacun des 23 joueurs ne sont pas encore payées.

A Accra, les officiels expliquent le retard dans le payement des primes aux Black Stars par un problème de transaction bancaire internationale. Pour contourner cet obstacle, il leur a été promis que les liquidités à envoyer leur seront remises sur place.

En dernière minute, nous apprenons de Joseph Yamin, le vice-ministre ghanéen des Sports, que le gouvernement a décidé de l’envoie d’une somme de 3 millions de dollars de liquidités pour payer les frais de participation des Black Stars au Brésil. Il est donc précisé que les Blacks vont percevoir leurs primes ce mercredi 25 juin 2015.


Ghana : ma réponse au tweet stupide de Delta Airlines

Composition (ph Happy) statue Liberté et Mausolée Kwame Nkrumah
Composition (ph Happy) statue Liberté et Mausolée Kwame Nkrumah

Cher Delta Airlines,
« Akwaba », « Woezon », bonne arrivée au Ghana, un pays côtier de l’Afrique de l’Afrique de l’ouest.

Je vous écris du Ghana à la veille d’un autre match des Black Stars au Mondial 2014 au Brésil.

Je ne vous parlerai pas du match Ghana-Allemagne au Brésil, mais permettez de revenir sur votre tweet du 16 juin dernier dans lequel vous avez représenté le Ghana par une girafe.

Ce tweet à polémique contre lequel des internautes se sont élevées, vous l’avez supprimé, c’est bien, vous avez présenté une excuse, c’est bien !

Aujourd’hui en vous conviant au bord de la côte ouest africaine, je voudrais vous montrer une place, mieux un monument à Accra, la capitale du Ghana. Peut-être qu’il vous servira dans l’avenir jà mieux référencer le Ghana.

Ce monument s’appelle le Mausolée Kwame Nkrumah, du nom de père de l’indépendance du Ghana et en même temps le premier Président du pays.

Le Mausolée de Kwame Nkrumah est un parc commémoratif aménagé pour les visiteurs qui aimeraient savourer l’histoire du Ghana. La statue est un magnifique monument érigé sur un piédestal monté à l’endroit même où Kwame Nkrumah avait prononcé la déclaration de l’indépendance du Ghana le 6 mars 1957.

Le site est situé non loin de la de la Place de l’Indépendance, en face de l’ancien siège du Parlement devenu le siège de la Commission des Droits de l’Homme et la Justice Administrative (CHRAJ).

Voilà la « statue de la Liberté » du Ghana que je voudrais vous présenter. Ne manquez de la visiter lors de votre prochain atterrissage à l’aéroport International Kotoka d’Accra (KIA).

Il y a d’autres merveilles à vous montrer au Ghana qui est l’un des 54 pays qui compose le continent africain mais je les garde pour l’heure sous silence.

Au plaisir de vous relire à propos du Ghana et de l’Afrique soit un beau jour !

A bientôt,

Happy


Le Ghana ne veut pas de la girafe de Delta Airlines

Le match Ghana-USA au Mondial 2014 s’est achevé le lundi 16 juin dernier avec une défaite 2-1 des Black Stars. A cette occasion, une polémique a surgi surTwitter après la rencontre.

En voulant féliciter lundi les Etats-Unis pour leur victoire contre le Ghana (2-1), la compagnie aérienne américaine Delta Airlines a publié un tweet écrit qui a rapidement suscité la polémique. Dans ce message – effacé par la suite – elle félicitait les Boys en mettant côte-à-côte la photo de la Statue de la Liberté et celle d’une girafe :

Le tweet à polémique (ph)
Le tweet à polémique (Capture d’écran Twitter)

Delta raciste ?

Une illustration qui n’a pas été du tout du bon goût des supporters des Black Star du Ghana : taxant cette publication de raciste, de nombreux internautes ont vivement réagi, certains appelant au boycott de la compagnie.

Celle-ci a alors supprimé sa publication et a présenté ses excuses en ces termes : « Nous sommes désolées pour le choix de cette photo dans notre dernier tweet. Bonne chance à toutes les équipes ».

« C’est le Roi Lion ?«

Pas de quoi calmer des fans indignés qui ont estimé que les auteurs de la publication étaient mal informés, racistes et ignorants. « Vous pouvez réserver des vols vers Accra, la capitale du Ghana … Ne prenez pas ces vols. Ils finiront dans le Serengati », a ainsi réagi un internaute, tandis qu’un autre se demaint comment il était possible de représenter le Ghana avec une girafe avant de s’interroger : « C’est le Roi Lion ? « .

Delta surprise

En s’inscrivant en faux contre la publication de Delta Airlines, l’agence de voyage Easy Track Ghana a précisait que le pays « n’était pas une destination de choix pour faire un safari… Il n’y a pas de girafe, de zèbre ou de léopard au Ghana. Il y a des lions, mais vous n’en verrez jamais un« .

En somme, ce faux pas de la compagnie aérienne Delta Airlines remet à jour la méconnaissance de l’Afrique dans certains pays de l’occident ou des gens pensent à tort ou à raison que l’Afrique est un pays où certains voyagent encore à dos d’âne.

Carlos AMEVOR, Mondoblogueur à Accra, au Ghana


Mondial 2014 : Le Ghana ne veut pas de la girafe de Delta Airlines

 

Le tweet à polémique (ph)
Le tweet à polémique (ph)

Le match Ghana-USA au Mondial 2014 s’est achevé le lundi 16 juin dernier avec une défaite 2-1 des Black Stars mais une polémique a surgi sur le réseau twitter après la rencontre.

En félicitant les USA pour leur victoire, la compagnie aérienne américaine Delta Airlines a  écrit dans son tweet « Bravo les Etats-Unis! Beau but Clint Dempsey ».

Apres ces mots, la compagnie a illustré sa publication en représentant les Etats Unis par la statue de la Liberté et le Ghana par une girafe. Cette illustration n’a pas été du tout du bon goût pour des supporters des Black Stars du Ghana.

Suite à cette publication taxée de raciste, des internautes ont répliqué sur le réseau twitter à la publication de Delta Airlines. Vu l’ampleur des vives réactions, la compagnie aérienne a supprimé sa publication et a présenté ses excuses en ces termes « Nous sommes désolées pour le choix de cette photo dans notre dernier tweet. Bonne chance à toutes les équipes ».

Avant cette excuse, des internautes ont vivement réagit et certains dans des mots voilés ont appelé au boycott de la compagnie. Les fans indignés ont estimé que les auteurs de la publication sont mal informés, racistes et ignorants.

En ce sens, un internaute a écrit que « Vous pouvez réserver des vols vers Accra, la capitale du Ghana … Ne prenez pas ces vols. Ils finiront dans le Serengati». Une autre internaute surprise ajoutera que « Comment peuvent-ils mettre une girafe pour représenter le Ghana ? ??? Est-ce le Roi Lion ? »Delta surprise

En s’inscrivant en faux contre la publication de Delta Airlines qui a été supprimée, l’agence de voyage Easy Track Ghana a mis au point que « Nous ne sommes pas une destination de choix pour faire un safari… Il n’y a pas de girafe, de zèbre ou de léopard au Ghana. Il y a des lions, mais vous n’en verrez jamais un ».

En somme ce faux pas de la compagnie aérienne Delta Airlines remet à jour la méconnaissance de l’Afrique dans certains pays de l’occident ou des gens pensent à tort ou à raison que l’Afrique est un pays où des gens voyagent encore à dos d’âne.


Mondial 2014 : Ghana-USA : Le capitaine des Black Stars promet un match à mort

Asamoah Gyan (ph credit GFA)
Asamoah Gyan (ph credit GFA)

Le capitaine des Black Stars du Ghana, Asamoah Gyan, promet à ses compatriotes ghanéens qu’ils vont se battre à mort ce lundi 16 juin 2014 contre les Etats Unis d’Amérique (USA) en vue d’arracher la victoire.

Asamoah Gyan a fait cette promesse hier dimanche lors de la conférence de presse à l’Estadio das Dunas au Brésil.

Pour ce qui concerne la détermination des Black Stars à rééditer un troisième exploit en Coupe du monde face aux USA, Asamoah Gyan a déclaré que « Le Ghana est toujours classé comme outsider par les statistiques et ils ont raison, mais nous verrons ce qui se passera demain (lundi). Le terrain décidera demain »

En passant en revue leurs deux dernières prestations contre les USA au
Mondial, le capitaine des Black Stars a confessé que « Nous savons que les attentes sont très élevées au pays et nous espérons faire mieux plus que ce que nous avons fait lors des deux dernières Coupes du monde… ».

Pour le rôle qui est le sien dans cette rencontre, le capitaine ghanéen surnommé « Baby Jet » a attesté qu’en tant qu’attaquant son devoir est de marquer des buts mais il croit aussi en un jeu d’équipe de concert avec ses coéquipiers afin de parvenir au résultat escompté.

Enfin pour ce match dans le groupe G, rappelons que le Ghana sera face aux USA dans la ville de Natal au Brésil ce lundi soir. La rencontre sera dirigée par l’arbitre écossais Jonas Eriksson.


Ghana : Pas de Mondial pour les travailleuses du sexe !

Supporters des Black Stars comme tous les Ghanéens, certaines travailleuses de sexe d’Accra sont furieuses  : elles n’ont pas été retenues dans la liste des 500 supporters  qui iront supporter l’équipe nationale au Brésil durant le Mondial 2014. (Crédit photo : Mohamed Nanabhay, Flickr/CC)

En levant le voile sur cette affaire, le leader des travailleuses de sexes, dame Maame Esi, a déclaré sur la radio Happy Fm à Accra qu’elles ont été laissées pour compte au moment où le pays se préparer à envoyer ses 500 supporters au Mondial 2014.

Pour soutenir les Black Stars au Brésil, les autorités sportives -ghanéennes par la voix du ministre des Sports, Elvis Afriyie Ankrah – ont révélé que le gouvernement allait envoyé 500 supporters au Brésil,  grâce à des donations de sponsors.

Mais la sélection des supporters telle que faite n’a pas favorisée les travailleuses de sexe qui se retrouvent de facto exclues du lot des heureux désignés qui rallieront le Brésil par avion à partir du 13 juin.

Prêtes à baisser leurs tarifs

Pour que le Ghana aille le plus loin possible dans cette compétition mondiale, les filles de joie ont mis sur la table leur spécialité : Maame Esi a ainsi fait savoir que ses collègues et elle auront beaucoup de choses « à offrir » aux joueurs et aux autres fans de l’équipe pour les divertir. Elles seraient ainsi prêtes a réduire leurs tarifs pour que tout le monde soit heureux.

Des filles dans une rue à Accra (Crédit photo : Happy)

Seront-elles entendues par les autorités sportives à quelques heures du départ des 500 supporters ghanéens pour le Brésil ? On attend de savoir.

Des supporters très politisés

Enfin, soulignons que sur les 500 supporters sélectionnés, le vice-ministre des Sports a révélé que la majorité des fans proviendra des supporters du National Democratic Congress (NDC), le parti au pouvoir au Ghana.

Après cette révélation, Joseph Yamin dit ne pas craindre que cette puisse lui coûter son poste ministériel. Le choix des supporters du NDC pour le Brésil est une manière de récompenser ceux qui sont battus à la base pour leur reconquête du pouvoir d’Etat en 2008 au Ghana.

Le vice-ministre ghanéen des Sports a par ailleurs rappelé qu’au Mondial 2006 en Allemagne, l’opposition NPP qui était à l’époque au pouvoir avait envoyé 250 de ses partisans pour aller supporter les Black Sparts.

Carlos AMEVOR, Mondoblogueur à Accra, au Ghana