Découverte macabre à Tripoli

Découverte macabre à Tripoli

Le conseil national de transition a affirmé avoir découvert le site d’un charnier à Tripoli, dans lequel seraient enterrés les corps de 1700 prisonniers exécutés en 1996 dans la prison d’Abou Salim.

Le Dr. Ibrahim Abu Sahima, du comité gouvernemental de recherche des victimes a indiqué que ces prisonniers réclamaient de meilleures conditions de détention.  »Ils protestaient contre leurs conditions de détention et réclamaient une amélioration de leurs situation dans leur cellule. On leur avait promis que le problème serait résolu mais ça s’est soldé par un massacre. En une seule nuit 1270 ont été tué » a ajouté Ibrahim Abu Sahima. Lire la suite…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *