abolition

L’Ile Maurice célèbre l’abolition de l’esclavage : oui, mais…

En ce dimanche 1er février, mon pays célèbre l’abolition de l’esclavage. En effet, cela fait 180 ans que les chaînes de l’esclavage ont été brisées. Cette décision prise en 1835 par le pouvoir colonial britannique découle du Slavery Abolition Act de 1833. Elle marqua un tournant dans l’histoire et le futur de l’Ile Maurice.

Bien qu’aboli depuis 1835 l’esclavage, et ses séquelles demeurent présents dans la mémoire collective locale. En témoignent plusieurs ségas aux paroles explicites:

Flickr CC

L’abolition de la peine de mort : entre espoir et abattement

La France qui avait procédé, par la loi 310 du 9 octobre 1981, dite loi Badinter, à l’abolition de la peine capitale, a salué le 10 avril 2014 par la voix de son ministère des Affaires étrangères, les ratifications par le Gabon et le Salvador du protocole des Nations unies sur l’abolition de la peine de mort.

Une prostituée en Allemagne
Photo: mv.rosalux.de

Abolir ou ne pas abolir la prostitution ? (1/2)

Le 4 décembre dernier, l’Assemblée Nationale votait à une très nette majorité en faveur de l’abolition de la prostitution en France (plus précisément, pour pénaliser les clients de prostituées). Pour entrer en vigueur, le projet de loi doit encore être approuvé au Sénat. Le vote devrait intervenir au début de […]

Logo Mondoblog

Chine : Timide marche vers la démocratie ?

Comme l’on si attendait, le plenum du comité central du Parti Communiste Chinois s’est penché sur les questions brulantes de l’empire du milieu. Des nombreuses réformes annoncées, il en ressort que la Chine entame une marche « timide » sur le chemin de la démocratie et du respect des droits de l’Homme. […]

Couverture du livre "Geôles d'Afrique". By Josiane Kouagheu

Au secours, je suis une potentielle condamnée à mort au Cameroun!

Dans la vie, on choisit ses combats, on emprunte son chemin et on trace sa voie. J’ai lu « Le dernier jour d’un condamné » de Victor Hugo. Je l’ai lu à une époque de ma vie où je ne mesurais pas encore réellement la brutalité du monde. Il y a deux […]