consommation

Il n'y a pas de petit changement

Dites-moi ce que vous consommez, je vous dirai qui vous êtes #1

En 2016, j’ai décidé de ne plus me voiler la face. Oui, ce que je consomme a un impact sur mon environnement, ma qualité de vie, ma santé mais aussi sur les conditions de vie de personnes, d’animaux, de forêts plus ou moins près de moi. J’ai compris que si […]

https://www.flickr.com/photos/24158634@N06/2293457550/in/photolist-96HyjU-Pb3HA-4uEz2y-5YSGyc-9R9qoF-eH2395-4ppUbg-feVGU7-aJhbyi-zS8xX-e2RKiT-8vCBMh-Aaj1z-5VFUVf-Pbywg-4Cn4LQ-e2XqKu-2nMSt8-7CMwZS-9XZHa6-GMUdo-9Y3Bv5-dT3Jaf-K6DGk-8R9Xye-6CKTxK-Aanxj-8wFNX6-K9Zr2-8Sw8TN-aMgi5a-8Sw9b5-8Sw8Bs-8St4g2-34ycRo-e2ZxMw-Gwj86-a7hQrF-a7kGo7-a7kGjS-5Acqts-aFh7tH-Aaq2N-a7hQkB-a7kGhj-aYpvpn-cKgSMy-GArz2-e2RLAX-e6tDmV

La jeune diaspora africaine et la consommation ostentatoire (suite et fin)

La première impression que j’ai eu en achevant mes interviews était que les sondés s’étaient plutôt montré amicaux, c’est peut-être en raison de mon jeune âge. Je crois qu’ils ont plus vu en moi une petite fouine curieuse de leur génération qu’une sociologue adulte et focus sur une méthodologie rigide. […]

Princess_Mary_Île_Christmas

Oyez, oyez, Christmassiens, la princesse Marie est en vue !

Point n’est besoin de sortir les robes de bal, les mouchoirs de soie et la poudre à perruque madame la marquise, ni les troés quârts de vot’ récolte m’sieur l’paysan. On parle certes de princesse aujourd’hui, mais pas du genre à vivre sur le dos du peuple. Tout l’inverse, en […]

Brésil : qui veut aller au shopping?

La guerre est déclarée : les jeunes des bidonvilles, plus connus comme les favelas veulent goûter aux plaisirs de la consommation de masse qu’offre la globalisation. Ils sont prêts à braver les interdictions sociales qui maintiennent les Noirs favelados hors du circuit mondial de la consommation représenté ici par les shoppings […]

Pour contrer la crise Abidjan se met en mode chinois!

Les produits chinois  envahissent de nouveau  le marché. « En cette période de  vaches maigres point  besoin de faire des  dépenses inutiles pour  tout reconstruire »  semblent se dire les  Ivoiriens. Quand la galère  et les difficultés  économiques sont au  rendez-vous, il faut savoir  faire bouger ses neurones pour s’en sortir. […]