grossesse

conseils-grossesse

Valérie face à la pression de l’enfantement

Dans les sociétés africaines, la femme est considérée comme une « donneuse de naissance » automatique, à un tel point que celle qui n’a pas d’enfant est vue comme une moins que femme. Mariée, la femme doit enfanter ; sinon elle est répudiée par son époux. Une femme chanceuse devra juste supporter d’avoir une coépouse qui fera des bébés à sa place, pour le grand bonheur de leur époux commun. Célibataire, on vous juge sur la base de votre âge apparent. « Elle est déjà quand-même vieille hein ! Il faut qu’elle accouche, même si elle n’est pas mariée ! »

Garçon-père - Image libre Pixabay - Retouche par Mawulolo

S’occuper des filles-mères, c’est bien. Et les garçons-pères ?

A Lomé (Togo), on leur donne le sobriquet de « Vi-pères ». Ce n’est pas pour dire qu’ils sont venimeux comme des vipères mais juste pour dire qu’ils sont des pères précoces. (« Vi » en mina* veut dire « enfant », donc « enfant-père »). Souvent pour ne pas dire toujours, lorsque l’on traite des questions de […]

Logo Mondoblog

Cameroun,société: Europe, éternel el dorado pour l’Afrique!

Ah, Europe quand tu nous tiens!Si cette jeune maman du nom d’Elidia avait su seulement qu’en voulant réaliser son rêve de découvrir l’Europe, elle  allait y laisser sa vie, elle n’aurait jamais souhaité réalisé ce rêve. Et puis, elle ne pourra même jamais le faire puisqu’elle n’est plus de ce […]