peur

Message d’au revoir d’un fils à son père

Papa, nous avons été si proches que nous sommes devenus complices. Nous ne nous sommes jamais éloignés l’un de l’autre sans que l’un ne soit affecté. Je te remercie pour ton soutien à chaque difficulté et suis fier de porter ton nom et de pouvoir t’appeler papa. Tu m’as toujours guidé dans mes choix et parfois je te laissais le faire, car je sais que tu ne voulais que mon bonheur. Mais un jour viendra où nous serons tous les deux contraints de respecter le choix de l’autre.

FEMME-KAMIKAZE-DE-BOKO-HARAM-300x200

Les femmes kamikazes de Boko Haram

Autrefois, le courage de mourir appartenait aux hommes et la peur aux femmes. Mais aujourd’hui chez Boko Haram c’est l’inverse : la femme ne craint plus la mort. Elle se la donne volontiers.

Les femmes jihadistes paraissent désormais plus courageuses que les hommes; ce sont elles qui se font de plus en plus utiliser comme kamikazes et qui se font exploser.

Pas mal de pertes en vies humaines de ces derniers mois dans des attentats à la bombe au Nigeria, sont en partie l’oeuvre des femmes kamikazes de Boko Haram.

Imaginez une femme tentante et belle de figure, mais kamikaze. Au lieu de porter un bébé, elle porte la ceinture d’explosifs. C’est ni plus ni moins que l’inversion des valeurs africaines.

La femme africaine n’était pas comme ça. La femme africaine c’est l’amour, la douceur, la protection de la vie… Mais ce n’est pas ce qu’on la voit faire aujourd’hui.

Boko Haram utilise la femme comme arme de guerre, comme arme à destruction massive et la femme accepte !

On utilise même les petites filles de 10 ans; celles qui devaient aller à l’école. Bon, de toutes les façons elles vont déjà à l’école coranique. C’est là qu’on leur livre le permis de tuer.

A l’allure où va le jihadisme au Nigeria, les forces de défense et de sécurité de la région seront bientôt obligées de combattre contre une armée asymétrique des femmes et de petites filles portant la ceinture d’explosifs !

Mais est-ce à dire qu’il n’y a plus d’hommes dans Boko Haram ? Les hommes il y en a dans Boko Haram, mais apparemment des fuyards ! Eux préfèrent plutôt combattre à la kalachnikov ou sur des blindés. En d’autres termes, ils choisissent des armes moins fatales que la dynamite.

A vrai dire, ils ont peur de la manière dont la ceinture d’explosifs désintègre ceux qui la portent. On peut donc comprendre pourquoi les missions d’attentat-suicide, ils les confient de plus en plus aux femmes.

Mais pourquoi les femmes ? C’est parce que les femmes ont toujours leur nature de soumission. Elles obéissent là où les hommes regimbent.

Ainsi moi je dis que dans Boko Haram, depuis un certain temps les hommes sont des lâches, à commencer par leur chef Abubakar Shekau.

Surtout lui ! Je le sens incapable de porter la ceinture mortelle. Tout ce qu’il sait c’est tourner une vidéo de menaces et la mettre sur des réseaux sociaux.

Mais je dois dire à ces femmes kamikazes que malgré leur courage hors du commun, leur place n’est pas dans Boko Haram. Je pense qu’au lieu de servir la cause d’une telle secte, ces femmes de la mort auraient dû plutôt mettre leur courage extraordinaire au service de leur pays le Nigeria, en se faisant enrôler par exemple dans l’armée nationale.

10917133_1530921120526757_3611563318076211658_n

Sombre France… Il n’y a plus de liberté

La liberté, la pensée sont en danger. Pas d’image, pas de photo, pas de style… Juste la force de mes mots, ma liberté de pensée et la passion d’écrire. Écrire et dessiner sont des exutoires, un moyen d’expression, la liberté de partager ses opinions dans le respect d’autrui, des moyens privilégiés de faire partager au plus grand nombre notre vision du Monde.

Accident de la route - Crédit photo: lindigne.blogspot.com

Des « Boko Haram » plus dangereux que ceux qu’on combat aux frontières

Cela fait déjà plus d’un an et demi que le Cameroun est aux prises avec les membres de la secte islamique Boko Haram (le premier enlèvement attribué à Boko Haram au Cameroun remonte à février 2013). Ces derniers multiplient des incursions dans notre territoire, détruisant, égorgeant, bombardant sur leur passage […]

Les Malgaches, un peuple « trop » soudé pour une guerre civile?

Tana est calme, un peu trop calme alors que tout le monde attend la proclamation officielle des résultats de la présidentielle. Est-ce le calme avant la tempête Pour rappel, Hery Rajaonarimampianina a gagné selon les résultats provisoires. De son côté, Jean Louis Robinson a déposé des requêtes visant à inverser […]

msg 1

Second tour des présidentielles MADAGASCAR : attention, aussi, aux chantages!

Pour le second tour des présidentielles, il y a beaucoup de techniques de propagandes. On peut essayer de séduire, de convaincre par diverses démonstrations, de dénigrer ses adversaires, mais parfois on utilise aussi la peur. Cette technique est très ancienne et surement utilisé dès les premières civilisations. Elle est surtout […]