Refuser

Je refuse d’oublier

Je refuse d’oublier. Trop souvent nous oublions. Nous oublions d’où nous venons, nous oublions où nous allons. Je refuse d’oublier, d’oublier ma pauvreté passée même si aujourd’hui je gagne bien ma vie. Car hier, je n’avais rien, je ne pouvais rien m’offrir, même pas un plat au bord des rues. Et aujourd’hui je fréquente des restaurants. Je refuse d’oublier cela, car ce serait fermer les yeux sur ceux qui sont encore dans le manque.