Téléphone au volant

Étiquettes

J’étais tranquillement couché sous la khaïma, le chapeau de paille sur le visage, en train de somnoler, lorsque Mohamed, mon voisin d’à coté, me réveilla avec cette histoire “d’accident de la circulation“, survenu le matin même, devant la banque centrale de Mauritanie. Une jeune femme au volant de sa voiture, le téléphone à l’oreille avait percuté un jeune garçon mendiant.

A Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, ce pays où les choses tournent vraiment à l’envers, chacun est maître de soi et se sent ainsi au dessus de la loi ; puisqu’on à l’impression qu’elle n’existe pas vraiment, cette autorité. Dans l’un de mes articles, “Prétexte de divorce“, j’ai montré combien de fois, en Mauritanie, la femme est reine ; mais sachez que cela est pire que vous ne pourrez l’imaginer. Ce pays où il y a une grande absence d’infrastructure, et de lieux de distraction, la femme reste alors le seul point de divertissement. Les femmes ayant bien compris cela, se font très chères, voir inaccessibles. Un simple “bonjour“, venant de la part d’une charmante demoiselle, et il mouille sa culotte sans tarder. Les femmes mauritaniennes font alors ce qu’elles désirent dans ce pays, vu que les hommes trainent à leurs pieds. Hors mis les taxis, la majorité des voitures personnelles en Mauritanie, sont aux femmes. Un pourcentage estimé à près de 65% ; et pourtant, ces femmes ont la majorité du temps leur téléphone à l’oreille, alors qu’elles sont au volant. Voyez combien le risque est grand, de conduire un véhicule dans ce pays. Les panneaux de signalisation et feux tricolores ne signifient pas grand-chose, pour les conducteurs de ce pays ; l’essentiel est de ne pas se toucher. Que je passe à gauche ou à droite, l’essentiel es de s’éviter ; s’ajoute à cela, le téléphone au volant. Mais cette pagaille ne peut qu’engendrer des malheurs. A Nouakchott, les femmes sont au sommet des sources d’accident et le téléphone au volant reste la première cause de ces accidents de circulation.

Femmes inconscientes

Téléphone au volant

Partagez

Auteur

Commentaires