Arrêts sans-abris : le souffre-douleur des usagers du bus

Étiquettes

Il faut être un habitué du bus pour les repérer. Rien n’indique souvent qu’ils sont là où vous vous trouvez et si vous avez la chance d’y attendre un bus, sachez que l’arrêt sans-abri n’offre aucun ‘’confort’’, aucune sécurité !

Cocody gare de Saint Jean, un arrêt de bus bien connu mais que rien n’indique. Avenue Booker Washinton ou Marcelin Yacé cité des arts, juste un vieux poteau SOTRA (Société de Transport Abidjanais) à peine lisible nous rappelle que le bus stationne ici. Même décor à Nanan Yamousso (Treichville) où seul l’attroupement d’élèves et de travailleurs renseigne le passant d’un jour… Les exemples d’arrêts sans-abris à Abidjan sont légions et les usagers bien qu’habitués à cette situation la déplore chaque jour.

Lire la suite

Partagez

Auteur·e

kingsuy

Commentaires