Les pépites de Mondoblog : les blogueurs au Festival Afropolitain Nomade à Abidjan

Bonjour,

Le festival afropolitain nomade est un rendez-vous du paysage des festivals d’art citoyens qui a pris naissance au Québec (Canada) et fait le tour des capitales Africaines. Sa première édition sur le Continent s’est déroulée à Douala, au Cameroun, en 2013. Devenu annuel, ce festival s’est déroulé du 25 au 29 juin 2019 à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Et Mondoblog y était, représenté par une dizaine de blogueurs, dont nous vous proposons le regard sur cet événement culturel, qui a réuni 180 artistes provenant de 3 continents.

 

Festival x Blogs

Pour quelle raison a participé Mondoblog au Festival Afropolitian Nomade cette année ? Tout est parti d’une réflexion à laquelle a contribué Françoise Ramel en 2018 à Niamey, au Niger. L’idée qui a germé était celle de créer un amalgame entre artistes, médias et blogueurs. Dans ce billet, le blogueuse raconte l’évolution de ce projet, jusqu’à sa réalisation en juin dernier.

Mondoblog aux premières loges du festival Afropolitain

 

Concentré d’activités culturelles et artistiques, le Festival Afropolitain Nomade s’est déployé sur Abidjan, en une série de concerts, de représentations, d’ateliers et de débats. Ainsi, Izabelle Zongo raconte que ce festival créé des passerelles entre l’implication citoyenne des jeunes européens et nord-américains et leurs homologues africains.

À Abidjan, le festival Afropolitain met le Hip Hop à l’honneur

 

Le tout premier showcase du festival était intimiste, presque familial. Agrémenté par la présence de six musiciens aux talents divers et aux origines variées. Jeff Amann passe chacune des prestations de cette soirée là en revue, et nous propose quelques vidéos pour nous permettre de vivre ce moment unique.

Afropolitain 2019, le premier showcase tient toutes ses promesses

 

Ce showcase devient encore plus intimiste grâce à ce texte à l’écriture précise et concentrée de Mariam Sorelle : « La salle est plongée dans le noir pour l’instant. Le podium, lui, est légèrement éclairé. Ce qui laisse une meilleure vue sur la scène musicale. Le public attend. Silencieux. »

Soirée d’ouverture Afropolitain : les femmes ont conquis le public

 

Se promener dans le village numérique du festival, c’est aussi vivre des expériences singulières. C’est ainsi que plusieurs Mondoblogueurs ont rencontré au détour d’un stand la maquilleuse Sandrine Burckel. Qui en plus de prodiguer ce que Jeff Amannappelle poétiquement un « ravalement de surface », donne des astuces de beauté aux blogueurs qui se sont laissés prendre au jeu.

Les Mondoblogueurs à la soirée Slam Afropolitain, et en toute beauté !

 

Sandrine Burckel. Une personnalité singulière au caractère bien trempé. Cette Strasbourgeoise d’origine camerounaise est une fervente militante anti-dépigmentation. La jeune femme a aussi saisi l’attention de Jean Christ Koffi, qui raconte que dans son travail, la professionnelle se sert principalement de produits naturels pour magnifier la peau noire.

Festival Afropolitain : Sandrine Burckel, maquilleuse, milite contre la dépigmentation

 

Pendant le festival, Stella Attiogbe a assisté à la conférence sur la place des femmes dans l’art et la culture. Trois intervenantes y ont raconté leur parcours et ont mis l’emphase sur les difficultés et frustrations auxquelles font face les femmes qui souhaitent entreprendre dans les domaines artistiques.

Afropolitain : trois femmes engagées qui font bouger l’art et la culture

 

« Porté par des mots en français, en argot ivoirien et des mots en nouchi, sa voix cisaille différents lexiques par la force des images. Les images, ça lui connait. Il visite le quotidien des populations, sans maquiller la réalité. Il la présente telle qu’elle est, en abordant les problèmes de fond, sans faux-fuyants. » C’est dans une prose aussi belle que Stéphane Agnigni raconte l’extraordinaire spectacle de slam (et de jazz) qui a marqué le jour 2 du festival.

Festival Afropolitain : jazz et slam conquièrent le public de l’Institut français

 

Le dernier texte de cette revue décrit la scène qui s’est déroulée dans l’un des temples du reggae en Côte d’Ivoire : le Parker Place. Un endroit à la gloire de ce style musical rendu mondialement célèbre par Bob Marley. Tout, dans l’ambiance et le décorum célèbre cette musique. Et les musiciens qui ont presté ce soir-là n’ont pas manqué d’être à la hauteur, ceci sous les yeux admiratifs de Magloire Zoro.

Le festival Afropolitain 2019 fait vibrer le Parker Place au rythme du reggae

 

Suivez la CAN en Égypte sur MondoCAN 2019

La Coupe d’Afrique des Nations continue de battre son plein au pays des pharaons. La phase des matchs à élimination directe a été atteinte et réserve déjà quelques surprises. Les à-côtés des équipes participantes, les anecdotes liées à la compétition… Les blogueurs continuent à raconter leur CAN sur le site Mondo CAN 2019. Allez-y lire les articles de nos géniaux contri-buteurs.

À bientôt

Partagez

Auteur

Commentaires